NDP statement on the ratification of the new NAFTA

Tracey Ramsey, NDP Critic for International Trade, made the following statement:

“In perhaps the most outrageous abuse of Parliament we’ve ever seen, the Liberals are pushing through the new North American Free Trade Agreement (NAFTA).

Since their election in 2015, Liberals have only shown lip service to the ideals of progressive trade. The new NAFTA is just one more Conservative-negotiated trade agreement, passed by a Liberal government. CETA, CPTPP and now the new NAFTA are all examples of both parties working together while turning their backs on working people, communities and Canadians.

The Liberals have a once in a lifetime opportunity to truly improve the deal by letting the U.S. Congress continue their work to improve the deal, not just for Americans, but for citizens in Canada too. Instead, they are choosing to push through ratification of an agreement that will hurt Canadians and please President Donald Trump.

Congressional members, labor and environmental groups in the U.S. are working hard in talks with Ambassador Lighthizer calling for stronger language to improve labour and environmental provisions and pushing hard to remove the intellectual property protections that will lock in higher prescription drug costs for all three countries. If Liberals are truly the progressives they claim to be then they should be joining in the call for a better deal. Canadians expect their government to fight for a better deal, whenever possible.

New Democrats believe that progressive trade means working with our partners to improve the lives of Canadians. Instead, Prime Minister Trudeau and Minister Freeland, with the full support of Scheer’s Conservatives, are ramming through legislation. In ratifying the new NAFTA, the Liberals are telling workers that they are more interested in a trophy on the trade shelf than they are in improving the lives of people.

In addition, given that the House of Commons is sitting for less than four weeks, the deal will not be given the time and attention it deserves. This will result in a considerable loss for Canadians.

New Democrats will always stand up for fair trade that benefits the lives of Canadians. The new NAFTA is simply not good enough for Canadians in its current form. The NDP believes we should wait and give the US Congress the time they need to improve the deal. Working people should not pay the price for bad negotiations.”

* * *

30 mai 2019

DÉCLARATION DU NPD SUR LA RATIFICATION DU NOUVEL ALENA
Tracey Ramsey, la porte-parole du NPD en matière de commerce international, a fait la déclaration suivante :

« Dans ce qui est peut-être l'acte le plus outrageusement méprisant envers le Parlement, les libéraux sont en train de forcer l’adoption du nouvel Accord de libre-échange nord-américain (ALENA).

Depuis leur élection en 2015, les libéraux n'ont appuyé que du bout des lèvres les principes du commerce progressiste. Le nouvel ALENA est un autre accord commercial qui s’ajoute à la longue liste des accords négociés par les conservateurs puis adoptés par le gouvernement libéral. L'AECG, le PTPGP et maintenant le nouvel ALENA sont tous des exemples des deux vieux partis qui travaillent ensemble en tournant le dos aux travailleurs et travailleuses, aux collectivités et à la population canadienne.

Les libéraux ont une occasion unique de véritablement bonifier l'accord en laissant le Congrès américain poursuivre son travail pour l'améliorer, non seulement pour les Américains et Américaines, mais aussi pour les Canadiens et Canadiennes. Au lieu de cela, ils choisissent d’imposer la ratification d’un accord qui fera du tort à la population canadienne et qui fera plaisir au président Donald Trump.

Les membres du Congrès, les syndicats et les groupes environnementaux des États-Unis travaillent d'arrache-pied dans leurs pourparlers avec l'ambassadeur Lighthizer. Ils réclament un libellé plus ferme afin d'améliorer les dispositions relatives au travail et à l'environnement. Ils font aussi pression afin de supprimer les protections en matière de propriété intellectuelle qui entraîneront une hausse du coût des médicaments sur ordonnance dans les trois pays. Si les libéraux sont vraiment les progressistes qu'ils prétendent être, alors ils devraient se joindre à cet appel en faveur d'un meilleur accord. Les Canadiens et Canadiennes s'attendent à ce que leur gouvernement se batte pour obtenir un meilleur accord, chaque fois que c’est possible.

Les néo-démocrates croient que le commerce progressiste implique de travailler avec nos partenaires pour améliorer la vie des Canadiennes et Canadiens. Au lieu de cela, le premier ministre Trudeau et la ministre Freeland – avec le plein appui des conservateurs d’Andrew Scheer – font adopter le projet de loi à toute vapeur. En ratifiant le nouvel ALENA, les libéraux disent aux travailleurs et travailleuses qu'ils s'intéressent davantage à pouvoir brandir un trophée en matière de commerce qu'à améliorer la vie des gens.

De plus, étant donné que la Chambre des communes siégera pendant moins de quatre semaines, l’accord ne recevra pas le temps et l'attention qui méritent d’y être consacrés. Cela entraînera des pertes considérables pour les gens au Canada.

Les néo-démocrates vont toujours défendre un commerce équitable qui profite à la population canadienne. Dans sa forme actuelle, le nouvel ALENA n'est tout simplement pas assez bon pour les Canadiens et Canadiennes. Le NPD croit que nous devrions attendre et donner au Congrès américain le temps dont il a besoin pour améliorer l'accord. Les travailleurs et les travailleuses ne devraient pas faire les frais de mauvaises négociations. »