NDP statement on the Liberals blocking call for investigation into the leak regarding Chief Justice Joyal

NDP Justice Critic Tracey Ramsey issued the following statement:

“Today, at the Justice Committee, Liberal MPs refused to launch an investigation into the leak of Chief Justice Joyal’s application for a seat on the Supreme Court of Canada by voting down an opposition motion. This leak, which was manipulated to smear the former Attorney General, was a flagrant attack on the independence of the judiciary and a severe form of disrespect of its work.

Liberals are compromising the integrity of our judiciary, namely the process for selecting judges in Canada. It is clear that they are trying to normalize the violation of the core principle of our justice system by avoiding any attempt to get to the truth about the leak.

With the case of the political interference in the prosecution of SNC-Lavalin, this is the second justice scandal that implicates the PMO in three months, and no one on the Liberals’ side is willing to deliver the truth to Canadians. This is wrong.

Canadians want a Prime Minister that works for them, not one who does everything in his power to protect his political interests and the interests of his rich friends.

The NDP will continue to use all the tools available to get to the truth about the leak of confidential information. New Democrats will also continue to call for an independent public inquiry into the PMO’s political interference in the prosecution of SNC-Lavallin.”

 

* * *

11 avril 2019

DÉCLARATION DU NPD SUITE AU REFUS DES LIBÉRAUX DE DÉCLENCHER UNE ENQUÊTE SUR LA FUITE CONCERNANT LE JUGE JOYAL

La porte-parole du NPD en matière de Justice, Tracey Ramsey, a fait la déclaration suivante :

“Aujourd’hui, au Comité de la Justice, les député.es du Parti libéral ont refusé de déclencher une enquête sur la fuite concernant la nomination éventuelle du juge Joyal au poste de juge en chef de la Cour suprême du Canada. Les libéraux ont rejeté la motion de l’opposition demandant une enquête sur cet épisode. La fuite, qui a été orchestrée afin de nuire à la réputation de l’ancienne procureure générale, était une attaque flagrante sur l’indépendance judiciaire et un important manque de respect envers son travail.

Les libéraux ont compromis l’intégrité de notre système judiciaire, plus particulièrement celle du processus de sélection des juges. Il est clair qu’ils tentent de normaliser le non-respect de ce principe fondamental de notre système de justice en bloquant toute tentative d’obtenir la vérité sur cette fuite.

Après le scandale d’ingérence politique en lien avec les accusions qui pèsent sur SNC-Lavalin, il s’agit du deuxième scandale dans le domaine de la justice impliquant le bureau du premier ministre en seulement trois mois, et personne chez les libéraux ne semble vouloir dire la vérité aux Canadiens et Canadiennes. C’est inacceptable.

La population canadienne veut un premier ministre qui a ses intérêts à cœur, pas un premier ministre qui fait tout en son pouvoir pour protéger ses intérêts politiques et les intérêts de ses riches amis.

Le NPD va continuer d’utiliser tous les outils disponibles afin d’obtenir la vérité à propos de cette fuite d’informations confidentielles, tout comme les néo-démocrates vont aussi continuer de demander une enquête publique et indépendante sur l’ingérence politique du bureau du premier ministre dans l’affaire SNC-Lavalin. »