NDP statement on International Workers’ Day

Jagmeet Singh, Leader of Canada’s NDP, issued the following statement:

Today we honour the legacy of the workers' movement and celebrate the millions of people around the world who have fought tirelessly for their rights. Through their struggle, we have achieved so much – like a minimum wage, pensions and employment security, and the abolition of child labour – but we must keep an eye on the future struggles we face together.

New Democrats have always stood side-by-side with workers. We will always fight attacks on their rights and safety in the workplace and defending the right to collective bargaining.

On this International Workers’ Day, as we celebrate our brothers and sisters in the labour movement, let’s remember that too many workers in Canada are still struggling to make ends meet as they face stagnating wages and skyrocketing living costs.

And while the richest among us avoid paying their fair share in taxes, they are also working behind closed doors to “modernize our economy” by deregulating labour codes, stopping wage increases, and attacking workers’ rights.

People should be able to make a living, have dreams, support their families and retire in dignity. Instead, an increase in precarious work means too many people go to work not knowing if they’ll have a job the next day. Too many have seen the pensions they’ve paid into their whole lives seized to give bonuses to managers and reimburse major banks, since our laws continue to allow this to happen. This type of insecurity is a step backwards to a past no worker should have to live through again. Canadian workers deserve more. They deserve a government that’s on their side.

New Democrats will continue to fight for better labour regulations, healthy work environments, and the right to retire in dignity.

We also join our voices with workers around the world who are still fighting for the kinds of working conditions we take for granted in Canada.

It’s time to build a modern economy that benefits all people. And every day we must remain vigilant that workers’ rights are never taken for granted.

Happy International Workers’ Day!

* * *

1 mai 2019

Déclaration du NPD à l’occasion de la Journée internationale des travailleuses et travailleurs

Jagmeet Singh, le chef du NPD du Canada, a émis la déclaration suivante :

« Aujourd’hui, nous rendons hommage au mouvement ouvrier et nous célébrons les millions de personnes qui ont lutté inlassablement pour leurs droits partout dans le monde. Grâce à leur combat, nous avons fait tellement de progrès – comme le salaire minimum, la sécurité d’emploi, la protection des pensions et l’abolition du travail des enfants – mais nous devons regarder en avant, vers les luttes que nous allons continuer de livrer ensemble.

Les néo-démocrates se sont toujours tenus aux côtés des travailleurs et travailleuses. Nous allons toujours combattre les attaques faites à leurs droits et à la sécurité au travail, et nous allons toujours défendre le droit à la négociation collective.

En cette Journée internationale des travailleurs et travailleuses, alors que nous célébrons nos confrères et consœurs du mouvement ouvrier, souvenons-nous qu’encore trop de personnes qui travaillent au Canada peinent à joindre les deux bouts parce qu’elles sont confrontées à la stagnation des salaires et à la hausse vertigineuse du coût de la vie.

Pendant que les plus riches d’entre nous évitent de payer leur juste part d’impôts, ils travaillent aussi en coulisses à la prétendue « modernisation » de notre économie, en déréglementant les codes du travail, en annulant les hausses salariales et en attaquant les droits des travailleurs et travailleuses.

Les gens devraient être en mesure de gagner leur vie, d’avoir des rêves, de subvenir aux besoins de leur famille et de prendre leur retraite dans la dignité. Au lieu de cela, la multiplication des emplois précaires fait en sorte qu’il y a trop de personnes qui se rendent au travail sans savoir si elles auront un emploi le lendemain. Et trop de personnes ont vu la pension à laquelle elles ont cotisé toute leur vie être saisie pour donner des primes à des dirigeant·es ou rembourser de grandes banques, puisque nos lois continuent de permettre que cela se produise. Ce type d’insécurité est un pas en arrière qui nous ramène à un passé que personne ne devrait avoir à revivre. Les travailleurs et travailleuses méritent mieux. Ils et elles méritent un gouvernement qui est de leur bord.

Les néo-démocrates vont continuer à lutter pour une meilleure réglementation du travail, pour des milieux de travail sains, et pour le droit de prendre sa retraite dans la dignité.

Nous joignons aussi notre voix à celle des travailleurs et travailleuses partout dans le monde qui luttent encore pour le type de conditions de travail que nous tenons pour acquis au Canada.

Le temps est venu de bâtir une économie moderne qui profite à tout le monde. Nous devons être vigilant.es chaque jour, en ne tenant pas pour acquis les droits des travailleurs et travailleuses.

Bonne Journée internationale des travailleurs et travailleuses! »