Making every vote count — for real

The NDP commits to bring in mixed-member proportional representation in their first government mandate

OTTAWA – Today at the Fair Vote Annual General Meeting, NDP Critic for Democratic Reform, Daniel Blaikie, unveiled part of the NDP’s plan for democratic reform. Too many Canadians feel that if they vote for what they really want, their vote will not count. Regardless of what riding they live in or what party they support, every Canadian should feel they have a voice in the House of Commons.

“Our out-dated first-past-the-post voting system keeps electing majority governments who have the support of only a minority of voters,” said Blaikie. “It leaves Canadians with Parliaments that don’t accurately represent their views and encourages divisive politics, rather than pushing political parties to negotiate solutions in the best interest of all Canadians. It’s a system that feeds disillusionment and cynicism.”

Before being elected, Justin Trudeau promised to deliver reform that would ensure every vote counts and to make 2015 the very last federal election to be held under the first-past-the-post electoral system. But once in power, Justin Trudeau did not deliver. He broke his promise to Canadians and turned his back on progressive democratic reforms.

“Millions of Canadians who supported Mr. Trudeau are disappointed with his refusal to deliver on his promise. It’s time to make our voting system fairer, and actually deliver democratic reform to make sure that everyone’s vote counts,” added Blaikie. “New Democrats are committed to getting the job done.”

A New Democrat government will bring in mixed-member proportional representation that works for Canada in their first mandate in government. Blaikie announced that the NDP is committed to establish an independent citizen’s assembly to recommend the best way to put it in place for the next election and build in a referendum to confirm the system once it’s been in place for two elections. 

* * *

8 juin 2019

FAIRE EN SORTE QUE CHAQUE VOTE COMPTE – ET POUR VRAI CETTE FOIS

Le NPD s'engage à introduire la représentation proportionnelle mixte dans un premier mandat.

OTTAWA - Aujourd'hui, à l'assemblée générale annuelle de Représentation équitable au Canada, le porte-parole du NPD en matière de réforme démocratique, Daniel Blaikie, a dévoilé une partie du plan du parti en matière de réforme démocratique. Trop de personnes au Canada estiment que si elles votent pour ce qu'elles veulent vraiment, leur vote ne comptera pas. Peu importe dans quelle circonscription ils vivent ou quel parti ils appuient, les électeurs devraient avoir l'impression que leur voix compte à la Chambre des communes.

« Notre système de scrutin majoritaire uninominal à un tour, désuet, continue d'élire des gouvernements majoritaires qui n'ont l'appui que d'une minorité d'électeurs et d’électrices, a déclaré M. Blaikie. Il fait en sorte que les Canadiens et Canadiennes se retrouvent avec des parlements qui ne représentent pas fidèlement leurs points de vue. Le système encourage aussi la politique de la division plutôt que de pousser les partis politiques à négocier des solutions dans l'intérêt supérieur de l’ensemble de la population. C'est un système qui alimente la désillusion et le cynisme. »

Avant d'être élu, Justin Trudeau a promis de mettre en œuvre une réforme qui ferait en sorte que chaque vote compte et de faire de l’élection fédérale de 2015 la dernière à se tenir avec un système uninominal majoritaire à un tour. Mais une fois au pouvoir, il n'a pas tenu sa parole envers les Canadiens et Canadiennes et a tourné le dos aux réformes démocratiques progressistes.

« Des millions de personnes qui ont appuyé Justin Trudeau sont déçues par cette promesse brisée. Il est temps de rendre notre système électoral plus équitable et de mettre en œuvre une réforme démocratique pour s'assurer que chaque vote compte, a ajouté M. Blaikie. Les néo-démocrates sont déterminé.es à mener à terme cette réforme. »

Un gouvernement néo-démocrate mettra en place un système électoral proportionnel mixte qui représentera mieux les citoyen.nes lors de son premier mandat au gouvernement. M. Blaikie a souligné que le NPD s'engage à mettre sur pied une assemblée citoyenne indépendante chargée de recommander la meilleure façon de mettre cette réforme en place pour les prochaines élections, et d'organiser par la suite un référendum pour confirmer le système une fois qu'il aura été testé pendant deux élections.