The NDP wants to save the name and the mandate of the Canadian Museum of Civilization

THE NDP WANTS TO SAVE THE NAME AND THE MANDATE OF THE CANADIAN MUSEUM OF CIVILIZATION

OTTAWA - The NDP will support amendments to the Conservatives’ Bill C-49 enabling the Canadian Museum of Civilization to retain its name, thereby saving a brand that is internationally recognized.

"The government is once again attempting to whitewash Canadian history and remake our historical institutions in its image," said NDP Heritage Critic, Pierre Nantel.

In addition to the name change, bill C-49 strips a major component from the Museum's mandate which requires it to maintain and develop collections for 'research and posterity.' While the government has tried to downplay the proposed changes to the Museum's mandate, many experts disagree.

"Under this bill, Canada's most popular museum will no longer be a hub of research that ensures the inclusion of differing views of history, be they English, French, First Nations or multicultural," said Nantel.

"The Conservatives failed to consult before introducing this bill. They've begun making changes even though the bill has not passed Parliament. The fact is they’ve slashed budgets for heritage and cultural institutions, they interfere in museums that should be arms-length, and they muzzle independent voices of historians, archivists and librarians," said NDP Deputy Heritage Critic, Andrew Cash (Davenport).

For more information, please contact:

Youssef Amane, Press Secretary, 613-222-6993 or Youssef.Amane@parl.gc.ca

***

LE NPD VEUT SAUVER LE NOM ET LE MANDAT DU MUSÉE CANADIEN DES CIVILISATIONS

OTTAWA – Le NPD appuiera des amendements au projet de loi conservateur C-49, afin que le Musée canadien des civilisations puisse conserver son nom et son image de marque internationalement reconnue.

« Le gouvernement tente à nouveau de changer l’histoire canadienne et de reforger nos établissements historiques à son image », a dénoncé le porte-parole du NPD en matière de patrimoine, Pierre Nantel (Longueuil-Pierre-Boucher).

En plus de modifier le nom du musée, le projet de loi C-49 élimine une partie importante de son mandat, soit celui de créer et de conserver des collections pour la « recherche et la postérité ». Le gouvernement a tenté de minimiser l’importance de ses changements au mandat du musée, mais plusieurs spécialistes se disent inquiets.

« En vertu de ce projet de loi, le musée le plus populaire du Canada ne serait plus un centre de recherche qui garantit l’inclusion des différentes versions de notre histoire, soit celle des Anglais, des Français, des Premières Nations ou des communautés culturelles », a déploré Pierre Nantel.

« Les conservateurs n’ont consulté personne avant de déposer ce projet de loi. Ils ont commencé à faire des changements, même si le projet de loi n’a pas encore été adopté par le Parlement. Ils interviennent dans la gestion de nos musées, qui devraient être indépendants et ils musèlent les historiens, les archivistes et les bibliothécaires, a déclaré le porte-parole adjoint du NPD en matière de patrimoine, Andrew Cash (Davenport)

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Youssef Amane, Attaché de presse, 613-222-6993 ou Youssef.Amane@parl.gc.ca