The National Day of Remembrance and Action on Violence against Women

NDP Parliamentary Leader, Guy Caron, made the following statement in the House of Commons: 

“On December 6, 1989, 14 women studying at the École Polytechnique de Montréal were gunned down. The impact of those shots still echoes today.

28 years ago, 14 young women were killed and 14 others were wounded because they were women.

It is our collective responsibility to honor the memory of those who had their bright futures stolen from them. It is also our responsibility to commit to ending all forms of violence against women.

Every day, women endure unacceptable sexist comments, acts and intimidation. They experience persistent and disproportionate violence that men will never have to face.

On this National Day of Remembrance and Action on Violence Against Women, let’s stand up and commit to building a Canada where women and girls can live without the fear of violence.

Together, we can build a Canada where women and girls are free to study, work and be themselves without any fear of reprisal.”

* * *

6 décembre 2017

JOURNÉE NATIONALE DE COMMÉMORATION ET D'ACTION CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES

Le chef parlementaire du NPD, Guy Caron, a fait la déclaration suivante à la Chambre des communes :

« Le 6 décembre 1989, 14 étudiantes en génie de l’École polytechnique de Montréal tombaient sous les balles. La violence avait frappée, et c’est toute une génération qui en porte encore le deuil.

Il y a 28 ans, 14 jeunes femmes étaient tuées et 14 autres blessées parce qu’elles étaient des femmes.

C’est chaque année un devoir d’honorer la mémoire de celles qui ont vu l’avenir auquel elles aspiraient, s’arrêter brutalement. On se fait également un devoir de lutter contre la violence faite aux femmes.

Chaque jour, des femmes endurent des commentaires sexistes, des gestes et de l’intimidation qui sont inacceptables. Elles vivent une violence persistante et disproportionnée que les hommes n’auront jamais à affronter.

En cette Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, levons-nous et engageons-nous à bâtir un Canada où les femmes et les filles peuvent vivre sans craindre la violence.

Ensemble, bâtissons un Canada où les femmes et les filles pourront circuler librement, sans crainte. Pourrons travailler, sans crainte. Pourrons étudier, sans crainte. »