THE CONSERVATIVES SAY NO TO A FAIR ELECTIONS SYSTEM

OTTAWA – Today Conservatives said no to a fair elections system.

 “The NDP put forward a simple motion asking all parties to commit to replacing Canada’s unfair electoral system with a system of mixed-member proportional representation following the next election. I was disappointed to see the Conservatives and even some Liberals vote against the initiative,” said NDP Democratic Reform critic Craig Scott (Toronto – Danforth). 

A mixed-proportional system – like the ones used in Scotland, New Zealand, and Germany – would allow Canadians to continue to elect local MPs but also ensure that the number of seats that each party wins in the House of Commons reflects the percentage of the popular vote that they received. In countries where proportional representation has been introduced it has reduced partisanship, while increasing voter turnout and the representation of women and other marginalized groups in Parliament.  

 

“As electoral participation continues to fall, Canada needs to adopt proportional representation to better reflect the political preferences of its citizens. The current system in which parties can govern without the support of the majority of Canadians has gone on long enough,” added Scott.

NDP Leader Tom Mulcair has been clear that he’s committed to making 2015 the last unfair election. If elected, an NDP government would introduce a system of mixed member proportional (MMP) representation during our first term in office.  

The Liberal’s inability to agree on today’s motion makes the choice facing Canadians even more clear – the NDP is the only party that offers them the opportunity to vote for the change they want, and actually get it.

-30-

 

 

LES CONSERVATEURS DISENT NON À UN SYSTÈME ÉLECTORAL ÉQUITABLE

 

 

 

OTTAWA – Aujourd’hui, les conservateurs ont donné une autre preuve qu’ils ne veulent pas d’un système électoral équitable.

 

 

 

« Le NPD a présenté une motion invitant tous les partis à s’engager à remplacer le système électoral inéquitable du Canada par un système de représentation proportionnelle mixte après la prochaine élection. C’est très décevant de voir les conservateurs voter contre cette motion et encore plus de voir que des libéraux ont voté avec le gouvernement », a déclaré le porte-parole du NPD en matière de réforme démocratique, Craig Scott (Toronto – Danforth).

 

 

 

Un système de représentation proportionnelle mixte, notamment en vigueur en Écosse, en Nouvelle-Zélande et en Allemagne, permettrait aux Canadiens de continuer à élire des députés locaux et garantirait que le nombre de sièges obtenus par les partis à la Chambre des communes reflète le nombre de votes reçus. Dans les pays où il a été adopté, ce système a réduit la partisanerie et a accru la participation électorale ainsi que la représentation des femmes et des membres de groupes marginalisés au Parlement.

 

 

 

« Avec la participation électorale en chute libre, le Canada a besoin d’un système de représentation proportionnelle pour refléter les choix politiques des Canadiens. Le système actuel, où l'on peut gouverner sans avoir l'aval de la majorité de la population, a assez duré », a ajouté M. Scott.

 

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a clairement indiqué son engagement à faire de l’élection de 2015 la dernière élection fédérale inéquitable de l’histoire du pays. Pour ce faire, un gouvernement du NPD instaurera un système de représentation proportionnelle mixte au cours de son premier mandat.

 

Le fait que les libéraux n’aient pas appuyé en bloc notre motion rend le choix des Canadiens encore plus clair : le NPD est le seul parti qui leur donnera l’occasion de voter pour le changement qu’ils réclament depuis longtemps et l’obtenir.

 

-30-