STATEMENT BY THE NDP ON THE VIDEO TESTIMONIAL OF DECEASED FOREIGN WORKER, IVAN GUERRERO

FOR IMMEDIATE RELEASE

In the wake of a video testimonial from Ivan Guerrero, a temporary foreign worker who accidentally drowned at a Quebec farm in May, NDP Employment and Social Development Jinny Sims (Newton—New Delta) made the following statement:

“I was heartbroken to read the video transcript released by Radio-Canada, in which Mr. Guerrero describes his time as a vegetable picker here in Canada. To hear that this man felt like he was someone’s dog, and then to know he died as a result of an attempt to complete work outside of his job description, illustrates the great potential for abuse that exists within the Temporary Foreign Worker Program.

“Despite repeated claims that they will fix and improve the program, the Conservative government has done nothing to protect workers from exploitation and abuse at the hands of employers. 

“Conservatives refuse to hear the message: this program is broken. Canadians are being overlooked for jobs in favour of temporary labour, temporary foreign workers are being mistreated, and now, a worker has died because there weren’t adequate safeguards in place to protect him, or those like him. Until Conservatives step up and work with the provinces to protect workers from substandard working conditions, inhumane living conditions, unfair hours, and meager wages, we risk this kind of tragedy happening again.

“I would like to extend my very deepest condolences to Mr. Guerrero’s family – especially his wife and two children. I hope that this video, and Mr. Guerrero’s tragic death, will finally spur desperately needed changes to ensure the safety of temporary workers in this country. I would like his wife and children to know that at the very least he did not die in vain.”

***

 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
10 septembre 2014

DÉCLARATION DU NPD CONCERNANT LE TÉMOIGNAGE VIDÉO DU TRAVAILLEUR ÉTRANGER DÉCÉDÉ IVAN GUERRERO

La porte-parole de l’opposition officielle en matière d’emploi et de développement social, Jinny Sims (Newton—New Delta),  a émis la déclaration suivante à la suite de la diffusion du témoignage vidéo d’Ivan Guerrero, un travailleur étranger temporaire qui s’est accidentellement noyé sur une ferme du Québec en mai dernier :

 « J’ai été bouleversée de lire la transcription de la vidéo diffusée par Radio-Canada, dans laquelle M. Guerrero décrit son séjour comme cueilleur au Canada. Le fait que cet homme se soit senti traité comme un chien et qu’il ait perdu la vie après avoir tenté d’accomplir une tâche qui ne correspondait pas à sa description de tâches démontre le potentiel d’abus du Programme des travailleurs étrangers temporaires.

Bien que les conservateurs aient prétendu à maintes reprises avoir comblé les lacunes de ce programme, les modifications qu’ils y ont apportées en juin ne protègent nullement les travailleurs contre l’exploitation et les abus des employeurs.

Les conservateurs refusent de voir la réalité en face : ce programme est défaillant. Les Canadiens sont écartés de certains emplois au profit de travailleurs temporaires et un homme est mort parce qu’aucune loi n’est en place pour protéger les travailleurs temporaires comme lui. Tant que les conservateurs ne travailleront pas de concert avec les provinces pour protéger les travailleurs contre ces conditions de travail inacceptables, ces horaires de travail et ces salaires injustes, ce genre de tragédie risque de se reproduire.

Je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à la famille de M. Guerrero, tout particulièrement à sa femme et à ses deux enfants. J’espère que la mort tragique de M. Guerrero et la diffusion de cette vidéo vont amener le gouvernement à adopter les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des travailleurs temporaires au Canada. J’aimerais que sa femme et ses enfants sachent qu’il n’est pas mort en vain. »