STATEMENT BY THE NDP ON CHUCK STRAHL'S RESIGNATION

FOR IMMEDIATE RELEASE

The NDP's House Leader, Nathan Cullen, made the following statement about Chuck Strahl's resignation:

"As usual, the Conservatives take action only after they're caught. The timing of this resignation shows that the Conservatives realized they had a new scandal on their hands. A government that's proud of its actions, doesn't make an announcement like this on a Friday evening.

"Canadians were greatly concerned to learn about Mr. Strahl's lobbying for Enbridge Northern Gateway Pipeline and another company partly-owned by China, while he was chair of Canadian Security Intelligence Services Review Committee. It should have been common sense that someone with his position, trusted with an important job related to national security, should not be lobbying for a pipeline seeking federal government approval.

"Mr. Strahl did the right thing by resigning from SIRC. Now Mr. Harper should do the right thing, close the loopholes on lobbying, and make the appointments to SIRC more transparent and accountable."

-30-

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
24 janvier 2014

DÉCLARATION DU NPD AU SUJET DE LA DÉMISSION DE CHUCK STRAHL DU CSARS

Le leader parlementaire du NPD, Nathan Cullen, a fait la déclaration suivante après la démission de Chuck Strahl du CSARS:

"Comme d'habitude, les conservateurs prennent des mesures seulement après qu'ils aient été pris la main dans le sac.  Cette démission démontre que les conservateurs ont réalisé qu'ils avaient un nouveau scandale entre les mains. Un gouvernement qui est fier de ses actions et décisions ne fait pas une annonce de ce genre  un vendredi soir.

Alors que M. Strahl était président du Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité (CSARS), les Canadiens ont été surpris et inquiets d'apprendre qu’il faisait du lobbying en faveur du pipeline Northern Gateway d'Enbridge et pour une autre société détenue en partie par la Chine. Il aurait dû être clair qu'une personne occupant une telle position, qui la confiance du public pour faire un travail important en matière de sécurité nationale, ne fasse pas de lobbying pour un pipeline que le gouvernement veut voir approuver.

M. Strahl a fait la bonne chose en démissionnant du CSARS. Maintenant, M. Harper devrait aussi faire la bonne chose; combler les lacunes en matière de lobbying et procéder aux nominations du CSARS de façon plus transparente et responsable."

-30-