STATEMENT BY NDP DEPUTY LEADER DAVID CHRISTOPHERSON (HAMILTON CENTRE) ON THE UNFAIR ELECTIONS ACT

FOR IMMEDIATE RELEASE

“In the wake of the Conservatives blocking cross country public consultations on the Unfair Elections Act, Bill C-23, New Democrats will be moving ahead with our own consultations.

This bill could prevent hundreds of thousands of Canadians from exercising their right to vote. It would substantially curtail the Chief Electoral Officer’s powers and prevent him from educating and engaging young people about the importance of voting. Conservative refusal to allow citizens outside of Ottawa to have their voices heard is a slap in the face to Canadians and the democratic process.

In three decades of public service I have never seen a government as intransigent and anti-democratic as Stephen Harper’s Conservatives. For three weeks the NDP has been fighting hard to force the government to hold Canada-wide public meetings on electoral reform. We devoted an Opposition Day to it. We launched a petition and started an outreach campaign to inform the public.

Conservatives want to ram through a bill that will give them an advantage and are doing everything they can to keep Canadians in the dark. That’s why the NDP is doing everything it can to bring public and media attention to this important issue and will soon launch public consultations across Canada.

We believe citizens have the right to voice their concerns and it’s our responsibility as elected officials to make sure they are heard.

 

***

 

POUR DISTRIBUTION IMMÉDIATE
4 mars, 2014

DÉCLARATION DU CHEF ADJOINT DU NPD, DAVID CHRISTOPHERSON (HAMILTON CENTRE) SUR LA DÉFORME ÉLECTORALE

« Le NPD entreprendra ses propres consultations publiques sur le projet de loi de déforme électorale (C-23) des conservateurs. Ce projet de loi du gouvernement Harper empêchera des centaines de milliers de Canadiens d’exercer leur droit de vote. Il réduira les pouvoirs d’enquête du Directeur général des élections et l’empêchera de faire la promotion de l’importance de voter auprès des jeunes. Le refus du gouvernement de permettre des audiences à l'extérieur d'Ottawa est une gifle pour les Canadiens et pour le processus démocratique.

Les conservateurs veulent faire adopter à toute vapeur un projet de loi qui leur conférera un avantage et ils font tout pour que les Canadiens ne s’en rendent pas compte. C’est pour cette raison que le NPD tente par tous les moyens d’attirer l’attention du public et des médias sur cette vaste opération de camouflage.

En trois décennies de service public, je n’ai jamais vu de gouvernement aussi intransigeant et aussi antidémocratique que les conservateurs de Stephen Harper. Depuis trois semaines, le NPD s’est battu haut et fort pour forcer le gouvernement à tenir des audiences publiques à travers le pays sur la réforme électorale.

En plus de consacrer une journée de l’opposition à cette question, le NPD a lancé une pétition et a organisé une campagne pour que toute la population soit informée du fait que cette loi changera de façon fondamentale la façon dont sont tenues les élections.

Aujourd’hui, les conservateurs ont utilisé toutes les astuces possibles pour que le débat prenne fin et pour faire taire l’opposition. Nous ne les laisserons pas gagner. Les citoyens ont le droit de faire entendre leur voix et c’est le devoir des élus de les écouter. Puisque le gouvernement fait la sourde oreille, le NPD tiendra ses propres consultations publiques à travers le pays. »