PARLIAMENTARY BUDGET OFFICER DEBUNKS CONSERVATIVE ATTACKS ON PUBLIC SERVICE EMPLOYEES

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – An independent study by the Parliamentary Budget Officer has exposed Tony Clement’s attacks against public service employees.

“Mr. Clement inflated the numbers by over 50%,” said NDP MP Paul Dewar (Ottawa Centre) who requested the PBO study. “He faced Canadians and simply did not tell us the truth.”

The report indicates that there is no significant difference between paid sick leave in the public and private sectors. The PBO found that public service workers took an average of 11.52 paid sick days per year, significantly less than the figure of 18.26 quoted by Tony Clement.

“The Conservatives have been inflating the cost of paid sick leave to distract from their own mismanagement,” said NDP Treasury Board critic Mathieu Ravignat (Pontiac). “Mr. Clement’s claims have been exposed as what they are – a smear campaign against our public service workers.”

– 30 –

***

 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

6 février 2014

LE DPB DÉNONCE LES ATTAQUES CONSERVATRICES CONTRE LES FONCTIONNAIRES

OTTAWA – Une enquête indépendante du directeur parlementaire du budget a mis au grand jour les attaques sournoises de Tony Clement contre les employés de la fonction publique.

« M. Clement a gonflé les chiffres de plus de 50 % , a déclaré Paul Dewar (Ottawa Centre), qui avait initialement demandé au DPB de faire enquête. Il n’a pas dit la vérité aux Canadiens. »

Le rapport indique qu’il existe peu de disparités entre les secteurs public et privé en ce qui concerne les congés de maladie payés. Le DPB a révélé que les employés de la fonction publique prennent en moyenne 11,52 congés de maladie payés par année, ce qui est bien inférieur au chiffre de 18,26 avancé par le ministre.

« Les conservateurs ont gonflé les chiffres liés aux congés de maladie payés afin de nous faire oublier leur mauvaise gestion, a affirmé le porte-parole du NPD pour le Conseil du Trésor, Mathieu Ravignat (Pontiac). Les propos de M. Clement font partie d’une campagne de salissage contre les employés de la fonction publique. »

– 30 –