PARLIAMENT UNANIMOUSLY ADOPTS NDP MOTION IN COMMEMORATION OF RWANDAN GENOCIDE

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – On the twentieth anniversary of the Rwandan genocide, Parliament has unanimously adopted an NDP motion to re-affirm Canada's commitment to preventing genocides.

"The Rwandan genocide was made possible by the indifference and inaction of the international community," said NDP Foreign Affairs critic Paul Dewar (Ottawa Centre). "On this day, Canada must make the prevention of mass atrocities a foreign policy priority and join many of our international allies and partners in appointing a National Focal Point for the Responsibility to Protect."

Dewar's motion, which was unanimously adopted by Parliament, states:

"Whereas during a three-month period beginning April 7, 1994, 800,000 Rwandans were killed in an organized campaign of genocide;

That the House of Commons solemnly commemorate the Rwandan genocide on the occasion of its 20th anniversary; reflect upon the lessons learned since the genocide, including the importance of reconciliation; and reaffirm its commitment to the Convention on the Prevention and Punishment of the Crime of Genocide."

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
7 avril 2014

LE PARLEMENT ADOPTE À L’UNANIMITÉ LA MOTION DU NPD SUR LA COMMÉMORATION DU GÉNOCIDE RWANDAIS

OTTAWA – À l’occasion du 20e anniversaire du génocide rwandais, le Parlement a adopté à l’unanimité une motion du NPD qui réaffirme la volonté du Canada de prévenir tout autre génocide.

« C’est l’indifférence et l’inaction de la communauté internationale qui a permis au génocide rwandais de se produire, a déclaré le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa-Centre). Aujourd’hui, le Canada doit faire de la prévention des atrocités de masse une de ses priorités en matière d’affaires étrangères. Le Canada devrait aussi, comme l’ont déjà fait bon nombre de ses alliés et partenaires internationaux, nommer un correspondant national pour la responsabilité de protéger. »

Voici le texte de la motion de M. Dewar, qui a été adoptée à l’unanimité par le Parlement :

« Considérant que, durant une période de trois mois qui a débuté le 7 avril 1994, 800 000 Rwandais ont été tués dans le cadre d’une campagne génocidaire organisée;

Que la Chambre des communes commémore solennellement le génocide rwandais à l’occasion de son 20e anniversaire; qu’elle réfléchisse aux leçons tirées du génocide, dont l’importance de la réconciliation; et qu’elle réaffirme son appui à la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide. »