NEW DEMOCRATS PLEASED WITH GOVERNMENT SUPPORT OF OUR OPPOSITION DAY MOTION FOR THALIDOMIDE VICTIMS

OTTAWA – The NDP welcomes the confirmation that the Conservative government intends to support our Opposition Day motion to compensate Canadian Thalidomide survivors, who have been fighting to get the care they need for more than five decades.

“Thalidomide is one of the worst drug scandals in the history of Canadian health care. It’s time the survivors of this tragedy get the compensation they deserve, so they can afford the long-term care they require to live with dignity,” said NDP Health Critic Libby Davies (Vancouver East).

MPs will be debating the motion today, and a vote is set to take place next week. The NDP anticipates all-party support for the motion, bringing Parliamentarians from all sides together on this important issue.

Thalidomide was a drug prescribed to pregnant women in the 1960s, resulting in severe birth defects and a lifetime of challenges many of us can hardly imagine. The Canadian government delayed recalling the drug, which remained on the market more than three months after being banned in the UK. An apology was never issued for the harm it caused the many victims, and sufficient compensation was never granted. This motion seeks to right the wrong that was done.

“Now in their 50s, it isn’t too late to offer compensation to the Thalidomide survivors, whose needs continue to grow as they age. It’s time we right the wrong, and provide much-needed support to survivors for the care they need,” added NDP MP Djaouida Sellah (Saint-Bruno—Saint-Hubert).

– 30 –

 

 

 

THALIDOMIDE : LE NPD SE RÉJOUIT DE L’OUVERTURE DU GOUVERNEMENT À L’ÉGARD DE NOTRE MOTION

 

OTTAWA – Le NPD est ravi que le gouvernement conservateur compte appuyer notre motion visant à indemniser les victimes de la thalidomide, qui se battent depuis 50 ans pour obtenir le soutien dont ils ont besoin.

 

«  La thalidomide est l’un des pires scandales de santé publique que le Canada ait connu. Il est grand temps qu’ils obtiennent réparation pour les nombreux torts qu’ils ont subis et les soins à long terme dont ils ont besoin pour vivre dans la dignité », a déclaré la porte-parole du NPD en matière de santé, Libby Davies (Vancouver Est).

 

Les députés doivent débattre de notre motion aujourd’hui et un vote doit avoir lieu la semaine prochaine. Le NPD a bon espoir de pouvoir compter sur l’appui de tous les partis sur cet enjeu important. 

 

La thalidomide est un sédatif qui a été utilisé pour soulager les nausées des femmes enceintes et qui a été responsable de malformations congénitales sévères dans les années 60. Le gouvernement du Canada a tardé à rappeler le médicament, qui est demeuré sur les tablettes plus de trois mois après son interdiction au Royaume-Uni. Le gouvernement ne s’est également jamais excusé pour les torts qu’il a causés aux victimes et ne leur a jamais fourni d’indemnisation suffisante.

« Les survivants étant maintenant dans la cinquantaine, il n’est pas trop tard pour leur accorder réparation alors que leurs besoins sont grandissants. Il est grand temps de corriger la situation et de les appuyer », a ajouté la députée néo-démocrate Djaouida Sellah (Saint-Bruno—Saint-Hubert).

 

– 30 –