NDP welcomes steel and aluminum package as a first step to support workers

OTTAWA – After weeks of the NDP calling for support for metal workers, the federal government finally unveiled its list of retaliatory tariffs and support package for steel and aluminum workers on Friday. The NDP welcomes these measures as a positive first step, but New Democrats believe that more must be done to protect Canadian jobs.

“We welcome the announcement for workers, but this is a temporary fix to a long-term problem. Steel and aluminum workers are still deeply worried about their jobs, and auto workers are rightly nervous about the threats of 25% tariffs,” said Tracey Ramsey, NDP International Trade Critic. “Working people will ultimately pay the price for the US-Canada trade war, and more must be done to defend their jobs rather than respond after their jobs have already been lost.”

The announcement included the final list of US goods that will face retaliatory tariffs, ranging from washing machines to motorboats. The NDP is calling on the government to ensure that the retaliatory tariffs will not have inadvertent negative impacts for industries such as recreational boating and furniture retail.

“The NDP supports these retaliatory tariffs, but we know these measures could potentially affect workers and small and medium businesses in the steel and aluminum sectors,” said Karine Trudel, NDP Labour Critic. “To address this, we have been calling on the government, for weeks now, to develop a sector support plan, and today’s announcement is a positive first step. Now, we need to make sure the measures included in this plan are sufficient, accessible, and appropriate to face the challenges ahead.”

* * *

29 juin 2018

LE NPD VOIT LE PROGRAMME D’AIDE À L’ACIER ET À L’ALUMINIUM COMME UN BON PREMIER PAS POUR SOUTENIR LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS

OTTAWA – Après que le NPD ait réclamé de l’aide pour les travailleuses et les travailleurs du métal durant des semaines, le gouvernement fédéral a finalement dévoilé, vendredi, sa liste de tarifs de représailles et son programme d’aide pour les travailleuses et les travailleurs. Le NPD accueille ces mesures comme un bon premier pas, mais les néo-démocrates estiment qu’il faut en faire plus pour protéger les emplois canadiens.

« Nous accueillons favorablement l’annonce pour les travailleuses et les travailleurs, mais il s’agit d’une solution temporaire pour un problème à long terme. Les travailleuses et les travailleurs de l’acier et de l’aluminium vivent encore beaucoup d’inquiétude quant à leur emploi, tandis que celles et ceux du secteur de l’automobile sont à juste titre nerveux par rapport à la menace de tarifs douaniers de 25 %, a affirmé Tracey Ramsey, porte-parole du NPD en matière de commerce international. En fin de compte, ce sont les personnes qui travaillent qui feront les frais de la guerre commerciale entre les États-Unis et le Canada. Il faut en faire plus pour protéger leurs emplois, au lieu de réagir seulement une fois que des emplois sont perdus. »

Lors de cette annonce, la liste finale des produits américains qui feront l’objet de tarifs de représailles a été présentée; ces produits allant des laveuses aux bateaux à moteur. Le NPD demande au gouvernement de s’assurer que les tarifs de représailles n’auront pas d’effets négatifs involontaires pour des industries comme la navigation de plaisance et la vente au détail d’ameublement.

« Le NPD appuie les mesures de représailles, mais nous savons que ces seules mesures pourraient potentiellement toucher les travailleurs, les travailleuses et les PME de l’acier et de l’aluminium au Canada, a déclaré Karine Trudel, porte-parole du NPD en matière de travail. En ce sens, nous réclamons un plan de soutien depuis des semaines au gouvernement, et l'annonce d'aujourd'hui va en ce sens. Maintenant, nous devrons nous assurer que les mesures incluses dans le plan soient suffisantes, accessibles et appropriées pour faire face aux défis qui nous attendent. »