NDP TO INTRODUCE BILL TO STRENGTHEN RAIL SAFETY

OTTAWA – NDP Transport Critic Linda Duncan (Edmonton – Strathcona) is calling for improved safety regulations regarding the transport of dangerous cargo. To that end, Duncan has announced her intention to introduce, in September, a bill to require strengthened measures to assess and regulate rail shipping of dangerous cargo.

“My bill is intended to address the absurdity that while transport of dangerous cargo by pipeline requires an environmental assessment and public notice and engagement, for the most part rail shipping is exempt from these requirements despite the widely accepted view that rail transport poses greater risks,” said Duncan.

Communities that have experienced rail disasters like Lac Mégantic and Lake Wabamum, have been demanding a greater voice in regulatory action to prevent future rail disasters. So far, the government has not introduced legislation to address these concerns. 

“Given the recent monumental increase in the shipping of petroleum products by rail the federal government should be expediting action to address these regulatory gaps,” added Duncan. “My bill does just that and I hope that the government will support it.” 

BACKGROUND: Update on Rail Safety, Report of the Standing Committee on Transport, Infrastructure and Communities  

* * *

LE NPD DÉPOSERA UN PROJET DE LOI AFIN DE RENFORCER LA SÉCURITÉ FERROVIAIRE

OTTAWA – La porte‑parole du NPD en matière de transports, Linda Duncan (Edmonton – Strathcona), demande que l’on réglemente plus sévèrement le transport sécuritaire des marchandises dangereuses. C’est pourquoi Mme Duncan annonce qu’elle déposera, en septembre, un projet de loi prévoyant des mesures plus strictes concernant l’évaluation et la réglementation du transport ferroviaire des marchandises dangereuses.

« Mon projet de loi vise à corriger le fait absurde que, même si le transport de marchandises dangereuses par pipeline requiert une évaluation environnementale ainsi qu’un préavis et un engagement publics, le transport ferroviaire de marchandises est essentiellement dispensé de ces exigences bien que l’on convienne généralement que le transport ferroviaire comporte plus de risques, » a souligné Mme Duncan.

Les collectivités touchées par des désastres ferroviaires comme Lac Mégantic et Lake Wabamum exigent de participer de plus près à l’adoption de mesures réglementaires pour éviter que de tels désastres ne se reproduisent. Le gouvernement n’a toujours pas déposé de législation afin de répondre à ces préoccupations. 

« Compte tenu de l’accroissement phénoménal du transport ferroviaire de produits pétroliers, le gouvernement fédéral devrait accélérer la prise de mesures afin de combler ces lacunes de la réglementation, a ajouté Mme Duncan. C’est précisément ce que fera mon projet de loi, et j’espère que le gouvernement l’appuiera. »