NDP TO FORCE VOTE ON QUESTION PERIOD RELEVANCE

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – The NDP is using its opposition day to put forward a proposal to enhance the daily Question Period, make Parliament more democratic and ensure that future governments will not be able to use tricks to evade giving Canadians answers.

“Members of Parliament have a responsibility to make this place work. If the Speaker doesn’t feel he has the power to compel Ministers to stay relevant, Members of Parliament must respond to his call and give him the necessary power. Canadians deserve real answers‎,” said NDP House Leader, Peter Julian (Burnaby – New Westminster).

The Government House Leader, Peter Van Loan, told media last week that Canada has the most accountable Question Period in the world, because the entire ministry must be available to respond to questions without advance notice. The facts indicate otherwise. Instead of responding to questions, Conservative Ministers routinely duck their responsibility. A total of 355 questions were asked during the nine Question Periods from September 15 to 26. Of that total:

  • 56.6 % were answered by a Minister
  • 43.4 % were answered by a Minister of State or Parliamentary Secretary

“New Democrats believe government ministers should tell the truth and provide clear answers to questions on important issues like sending our soldiers into a military mission on foreign soil. Our motion is simple, binding and would improve our democracy,” said Peter Julian.

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
29 septembre 2014

LE NPD FORCE LA TENUE D'UN VOTE SUR LA PERTINENCE DE LA PÉRIODE DES QUESTIONS 

OTTAWA – Le NPD se sert de sa journée d’opposition aujourd’hui pour mettre de l’avant une proposition visant à améliorer la période des questions, dont l’objectif principal est de rendre le Parlement plus démocratique et de s’assurer que le gouvernement ne pourra plus se servir de tactiques malhonnêtes pour éviter de répondre aux questions.

« Les députés ont le devoir d’assurer le bon fonctionnement du Parlement. Si le Président pense qu’il n’a pas le pouvoir nécessaire pour obliger les ministres à donner des réponses pertinentes, les députés doivent agir et lui donner ce pouvoir. Les Canadiens méritent qu’on leur dise la vérité », a affirmé le leader parlementaire du NPD, Peter Julian (Burnaby—New Westminster).

Les conservateurs affirment que leur période des questions est la plus efficace du monde entier. Mais les faits contredisent clairement cette affirmation. Les députés ont posé un total de 355 questions pendant les neuf séances de période des questions qui ont eu lieu du 15 au 26 septembre :

• 56,6 % ont mérité une réponse d’un ministre;

• 43,4 % ont mérité une réponse d’un ministre d’État ou d’un secrétaire parlementaire.

« Le NPD croit que les ministres du gouvernement ont l'obligation de dire la vérité et d'offrir des réponses claires aux questions importantes comme celle concernant l’envoi de soldats dans le cadre d’une mission militaire à l’étranger. Notre motion est simple, engageante et elle améliorerait notre démocratie », a ajouté Peter Julian.