NDP tables motion to implement universal pharmacare

OTTAWA – The NDP has introduced a motion in the House of Commons that gives the Liberal government one year to begin negotiations with the provinces in order to implement universal pharmaceutical drug coverage for all Canadians. 

“No Canadian should have to choose between medicine for their family and putting food on the table,” said Don Davies, NDP Health Critic. “What’s more is that study after study shows that a universal pharmacare program would actually save money.”

Last month the Parliamentary Budget Officer released a report that examined the costs of a national pharmacare program and found that even with high levels of coverage, a public drug plan would save Canadians more than $4 billion a year.

“Some provinces have stepped up in the absence of federal leadership but there’s no excuse any more for not moving towards universal coverage that will lower the costs of drugs for everyone,” said Brigitte Sansoucy, the NDP’s Deputy Critic for Health.

The NDP motion will be debated on Thursday with a vote expected when the House returns on the week of October 16th.

[Watch the debate online.] 

* * * 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
5 octobre 2017

LE NPD DÉPOSE UNE MOTION POUR L’IMPLANTATION D’UNE ASSURANCE-MÉDICAMENTS UNIVERSELLE

OTTAWA – Le NPD a présenté une motion à la Chambre des communes qui donne un an aux libéraux pour entamer des négociations avec les provinces dans le but de mettre en place un programme universel de couverture des médicaments d’ordonnance pour tous les Canadiens.

« Aucun Canadien ne devrait avoir à choisir entre se procurer les médicaments dont sa famille a besoin et mettre de la nourriture sur la table, a déclaré Don Davies, porte-parole du NPD en matière de santé. De plus, les études successives sur le sujet montrent qu’un programme universel d’assurance-médicaments ferait économiser de l’argent. »

Le mois dernier, le directeur parlementaire du budget a publié un rapport qui analysait les coûts d’un programme universel d’assurance-médicaments et qui concluait que, même avec des niveaux élevés de couverture, un programme public pour les médicaments permettrait aux Canadiens d’économiser plus de 4 milliards de dollars chaque année.

« En l’absence d’un leadership fédéral, certaines provinces, dont le Québec, sont passées à l’action, mais il n’y a plus d’excuses pour ne pas adopter une couverture universelle qui fera diminuer les coûts des médicaments pour tout le monde », a dit Brigitte Sansoucy, porte-parole adjointe du NPD en matière de santé.

La motion du NPD sera débattue jeudi, et on s’attend à ce qu’elle soit soumise au vote lorsque les travaux de la Chambre reprendront, durant la semaine du 16 octobre.