NDP statement on the tabling of the Heritage Committee report: Taking action against systemic racism and religious discrimination including Islamophobia

NDP critic for Multiculturalism, Jenny Kwan (Vancouver East) made the following statement regarding the study stemming from Motion M-103: 

“To build a better Canada, all parties need to work collaboratively to address systemic racism and religious discrimination. There is significant statistical evidence and personal testimony highlighting an increase in hate incidents towards Muslims. Despite this, partisan politicking and debate over the term ‘Islamophobia’ disappointingly hindered discussion of how we can best combat the rise in hate crimes in Canada, including those directed towards Muslim Canadians and their places of worship.

Witnesses clearly indicated that systemic racism and religious discrimination have far-ranging impacts on individuals and communities subjected to it. While more overt forms of racism and discrimination are becoming less tolerated in our society, subtle and implicit instances are more difficult to detect, understand, and address. Prejudice can also manifest unintentionally as a result of the unconscious biases of those in positions of power - biases which stem from longstanding stereotypes and myths about minority groups.

While I and my NDP colleagues support and advocated for many of the recommendations in this report, I also included a supplementary report containing 28 additional recommendations brought forward by witnesses in the course of this study. We are echoing these recommendations by calling on the government to:
• Host a federal-provincial-territorial meeting to discuss the rise of hate crimes in Canada and develop best practices to address this troubling phenomenon. This should include a national plan to fund and provide cross-cultural and inter-faith training to all government employees and educators in our school systems.
• Work with other levels of government to create a fund dedicated to police hate crime units.
• Develop a pan-Canadian strategy to improve labor market integration and success, recognizing the economic inequities faced by immigrants, visible minorities, religious minorities and Aboriginal peoples.
Committee members heard compelling testimony about how far Canada has come, and how much remains to be done to identify and eliminate systemic racism and religious discrimination in our country. We must boldly address these issues with open minds, compassion, and the will to do better.”

* * *

2 février 2018

DÉCLARATION DU NPD SUR LE DÉPÔT DU RAPPORT DU COMITÉ DU PATRIMOINE : PASSER À L’ACTION CONTRE LE RACISME SYSTÉMIQUE ET LA DISCRIMINATION RELIGIEUSE, Y COMPRIS L’ISLAMOPHOBIE

La porte-parole du NPD en matière de multiculturalisme, Jenny Kwan (Vancouver-Est), a fait la déclaration suivante au sujet de l’étude émanant de la motion M-103 :

« Pour bâtir un meilleur Canada, tous les partis doivent travailler ensemble, au-delà des allégeances politiques, pour régler le problème du racisme systémique et de la discrimination fondée sur la religion. Des preuves statistiques et des témoignages personnels montrent une hausse des incidents haineux perpétrés contre des personnes de confession musulmane. Malgré cela, la “petite politique partisane” et le débat sur le terme “islamophobie” ont parfois miné les discussions. Nous devons travailler ensemble pour combattre la hausse des crimes haineux au Canada, notamment ceux dirigés vers les Canadiennes et Canadiens musulmans et leurs lieux de culte.

Des témoins ont clairement indiqué que le racisme systémique et la discrimination religieuse avaient de vastes répercussions sur les personnes et les communautés qui les subissaient. Bien que les formes les plus visibles de racisme et de discrimination deviennent de moins en moins tolérées dans notre société, d’autres formes plus subtiles et implicites persistent. Elles sont plus difficiles à détecter, à comprendre et à traiter. Ces préjugés peuvent aussi se manifester de façon non intentionnelle, comme résultats de biais inconscients de personnes en position d’autorité – biais qui reproduisent des stéréotypes et des mythes de longue date au sujet de groupes minoritaires.

Bien que mes collègues néo-démocrates et moi-même ayons appuyé et défendu bon nombre des recommandations de ce rapport, j’ai déposé un rapport complémentaire comprenant 28 recommandations supplémentaires, présentées par des témoins au cours de cette étude. Nous faisons écho à ces recommandations en demandant au gouvernement de :
• Tenir une rencontre où le fédéral, les provinces et les territoires discuteront de la hausse des crimes haineux au Canada et élaboreront les meilleures pratiques pour s’attaquer à ce phénomène troublant. Cela devrait inclure un plan pancanadien pour financer et fournir de la formation interculturelle et interconfessionnelle à tous les fonctionnaires et tous les membres du personnel enseignant de nos écoles.
• Travailler avec les autres paliers de gouvernement pour créer un fonds dédié aux escouades policières combattant les crimes haineux.
• Mettre au point une stratégie pancanadienne afin d’améliorer l’intégration et la réussite dans le marché du travail, en reconnaissant les inégalités économiques auxquelles font face les personnes immigrantes, faisant partie des minorités visibles, des minorités religieuses et des peuples autochtones.
Les membres du Comité ont entendu des témoignages convaincants au sujet du chemin parcouru par le Canada et celui qu’il reste à faire pour cerner et éliminer le racisme systémique et la discrimination religieuse dans notre pays. Nous devons faire preuve d’audace pour envisager ces enjeux avec ouverture d’esprit, compassion, et la volonté de faire mieux. »