NDP STATEMENT ON WORLD CANCER DAY

NDP Health critic Don Davies made the following statement on World Cancer Day:

“With the theme ‘We can. I can’, World Cancer Day 2016 will explore how everyone – researchers, family members, volunteers, medical professionals, governments and donors – can do their part to reduce the global burden of cancer.

The federal government has an important role to play in Canada – especially to ensure better, more equal access to cancer drugs throughout the country.  Increasing numbers of Canadians have to rely on private insurance to pay for their cancer medications. All too often, only certain drugs are covered, and too many people have to be treated in hospital in order to receive the medicine they need.

This is unacceptable in a country like ours. Cancer treatment shouldn’t lead to financial burden and additional emotional stress for patients and their families.

New Democrats believe that Canadians need universal prescription drug coverage. We must ensure that every Canadian – regardless of their age or place of residence – has access to the drugs they need to keep them healthy. 

We will continue to do everything we can to fight this disease and improve cancer treatment for all Canadians.”

***

DÉCLARATION DU NPD À L’OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DU CANCER

Le porte-parole du NPD en matière de santé, Don Davies, a émis la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale du cancer :

« Alors que nous soulignons la Journée mondiale du cancer, dont le thème de 2016 est “Nous pouvons, je peux”, l’ONU étudiera comment l’ensemble des intervenants — les chercheurs, les familles, les bénévoles, les professionnels de la santé, les gouvernements et les donateurs — peuvent contribuer à alléger le fardeau que constitue le cancer partout dans le monde.

À cet égard, le gouvernement fédéral a un rôle important à jouer au Canada, particulièrement en ce qui concerne l’accès aux médicaments anticancéreux à l’échelle du pays. De plus en plus de gens ont recours à l’assurance privée pour payer leurs médicaments contre le cancer. Bien trop souvent, seule une partie des médicaments anticancéreux sont couverts, et un grand nombre de personnes doivent absolument se rendre à l’hôpital pour recevoir le médicament dont ils ont besoin.

Il est honteux que les choses se déroulent encore ainsi dans un pays comme le nôtre. Les traitements anticancéreux ne devraient pas imposer un fardeau financier ou un stress émotif aux patients et à leur famille.

Le NPD croit que nous devons instaurer un régime universel d’assurance médicaments. Nous devons veiller à ce que chaque Canadien, quel que soit son âge ou son lieu de résidence, ait accès gratuitement aux médicaments dont il a besoin. 

Nous allons continuer de faire tout ce que nous pouvons pour lutter contre cette maladie et pour améliorer le traitement du cancer dans l’intérêt de tous les Canadiens. »