NDP Statement on World AIDS Day

New DemocratHealth Critic, Don Davies, made the following statement:

“On this World AIDS Day, Canada’s New Democrats remain steadfast in our commitment to building a world where no one has to know the isolation, stigmatization and pain brought on by HIV/AIDS.

Unfortunately, while Prime Minister Trudeau rightly insists that Canada should be a world leader in the fight against HIV/AIDS, his government has been quietly denying assistance to HIV/AIDS organizations in Canada – some of whom had been receiving support for decades. This has left many to worry how they’ll find the resources to keep serving their communities.

New Democrats call on the government to restore this funding and expand the Federal Initiative on HIV/AIDS.

Now more than ever, we must provide support and compassion to every single person living with HIV/AIDS. Stigma and discrimination remain major barriers that prevent people from being tested, receiving treatment and feeling fully accepted.

Working together, we can reduce new infections, increase access to care, improve health outcomes, and ultimately, forge a future without HIV/AIDS.”

* * *

DÉCLARATION DU NPD À L’OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE DU SIDA

Le porte-parole du NPD en matière de santé, Don Davies, a fait la déclaration suivante :

« En cette Journée mondiale du sida, les néo-démocrates demeurent inébranlables dans leur engagement à faire du monde un endroit où personne ne doit subir l’isolement, la stigmatisation et la souffrance que cause le VIH/sida.

Malheureusement, même si le premier ministre Justin Trudeau insiste, à juste titre, sur le fait que le Canada doit être un chef de file mondial dans la lutte au VIH/sida, son gouvernement a discrètement refusé de porter assistance aux organismes actifs en matière de VIH/sida au Canada – certains comptaient sur ce soutien depuis des décennies. Cela a mené plusieurs de ces organismes à se demander comment ils allaient trouver les ressources nécessaires pour continuer d’offrir des services à leur communauté.

Les néo-démocrates demandent au gouvernement de rétablir ce financement et d’élargir l’Initiative fédérale sur le VIH/sida.

Maintenant plus que jamais, nous devons fournir du soutien et de la compassion à quiconque vit avec le VIH/sida. La stigmatisation et la discrimination demeurent des obstacles majeurs empêchant des personnes de recevoir des tests, d’accéder à des traitements et de se sentir pleinement acceptées.

En travaillant ensemble, nous pourrons réduire le nombre de nouvelles infections, augmenter l’accès aux soins, améliorer les indices de santé et, ultimement, bâtir un avenir sans VIH/sida. »