NDP statement on unfair U.S. tariffs on groundwood

NDP International Trade Critic, Tracey Ramsey, made the following statement: 

“This week, Canada has once again been hit by unfair tariffs from the U.S. Department of Commerce. The Government of Canada remains silent and has yet to come to the defence of the thousands of workers in Quebec and in British Columbia who will be negatively impacted.

It has been four months since the U.S. hit our forestry industry with duties on softwood lumber, affecting over 200,000 Canadian workers. At around the same time, they threatened more tariffs on our aerospace industry, affecting another 200,000 workers. And it has only been one week since the near miss of tariffs on steel and aluminum, which could affect an additional 150,000 workers if NAFTA renegotiations don’t go as well as Trump would like. Now, the Department of Commerce has hit Canada with another 22 percent anti-dumping duty on uncoated groundwood paper, used to make newsprint.

Canada is the largest exporter of newsprint in the world. These latest American threats will have a devastating impact in many communities on Vancouver Island and the BC Coast, including the Georgia Strait, and in several towns throughout Quebec. This hit will also likely cause more mill closures and layoffs, and yet Canadians still have not seen an effective response from the Trudeau Liberals.

An estimated $64 billion dollars could be lost and half a million Canadians could see their job affected by the imposed tariffs and duties from the US, yet all the Prime Minister has done is pay lip service to the impacted industries and rely on the hope that President Trump will one day treat Canada as a respected trading partner, instead of showing strength to demand it.

Canadians are looking for answers as to how many rounds of threatened tariffs Canada has yet to endure before the Liberal government reaches a durable and fair solution in our trade relations with the US. The Liberal government must take immediate action to protect key sectors from unnecessary hardship and job losses.”

– 30 –

For more information, please contact:
NDP Media Centre: 613-222-2351 or media@ndp.ca

View release in your browser: www.ndp.ca/news/ndp-statement-unfair-us-tariffs-groundwood

 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
15 mars 2018

DÉCLARATION DU NPD SUR LES TARIFS DOUANIERS INJUSTES IMPOSÉS PAR LES ÉTATS-UNIS SUR LE PAPIER DE PÂTE MÉCANIQUE

La porte-parole du NPD en matière de commerce international, Tracey Ramsey, a fait la déclaration suivante :

« Cette semaine, le Canada a été frappé une fois de plus par des tarifs douaniers injustes de la part du département du Commerce des États-Unis. Le gouvernement du Canada demeure silencieux à ce sujet et il ne s’est pas porté à la défense des milliers de travailleurs et de travailleuses au Québec et en Colombie-Britannique qui subiront les effets négatifs de cette mesure.

Cela fait quatre mois que les États-Unis ont affligé notre industrie forestière avec des droits compensateurs sur le bois d’œuvre qui touchent plus de 200 000 travailleurs et travailleuses au Canada. Sensiblement au même moment, ils ont menacé notre industrie aérospatiale avec plus de tarifs douaniers qui affectent 200 000 autres travailleurs et travailleuses. Il y a à peine une semaine, nous sommes passés près de l’imposition de tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium, ce qui pourrait toucher 150 000 travailleurs et travailleuses si la renégociation de l’ALENA tournait mal. Et maintenant, le département américain du Commerce vient d’infliger au Canada d’autres droits compensateurs de 22 % sur le papier de pâte mécanique non couché, utilisé dans la fabrication de papier journal.

Le Canada est le plus grand exportateur de papier journal au monde. Ces dernières mesures protectionnistes auront des effets dévastateurs dans plusieurs communautés de l’île et de la côte de Vancouver, le long du détroit de Géorgie en Colombie-Britannique, et dans de nombreuses municipalités partout au Québec, de l’Estrie allant jusqu’à Saguenay. De plus, ce coup amplifiera la menace de fermetures d’usines et de mises à pied. Or, la population canadienne n’a toujours pas vu de réaction efficace de la part des libéraux de Justin Trudeau.

On estime que les tarifs douaniers et les droits compensateurs imposés par les États-Unis pourraient faire perdre 64 milliards de dollars et avoir des répercussions sur l’emploi d’un demi-million de personnes au Canada. Cependant, tout ce que le premier ministre a fait est d’adresser de belles paroles aux industries touchées et de s’accrocher à l’espoir qu’un jour, le président Trump traitera le Canada comme un partenaire commercial digne de respect – plutôt que d’exiger cela courageusement.

La population canadienne veut savoir combien de séries de menace de tarifs le Canada devra endurer avant que le gouvernement libéral établisse une solution durable et juste dans nos relations commerciales avec les États-Unis. Le gouvernement libéral doit immédiatement prendre des mesures pour protéger ce secteur névralgique contre des préjudices inutiles et des pertes d’emplois. »