NDP STANDING UP FOR THE CBC

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – The new cuts announced at the CBC – of which half will affect rural communities – reaffirm the urgent need to cancel the Conservatives’ devastating cuts to this Crown corporation, as well as the importance of ensuring stable, long-term, predictable financing to protect the CBC.

“The CBC and Radio-Canada are at the heart of Canada’s culture and identity. We absolutely need to give our public broadcaster the means to continue its work – in both urban and rural communities across the country. That’s why the NDP has committed to cancelling the $115 million cut if it forms government, as well as providing multi-year, stable financing and an independent board of directors to run the CBC,” said NDP Heritage critic Pierre Nantel (Longueuil – Pierre-Boucher).

The new cuts, which will affect local newscasts in particular, will push the total number of layoffs for 2015 to 750 staff. This represents more than half of the cuts that the Conservatives set for this year in 2012.

“We need to provide the CBC with the means to carry out its work and pursue its digital transition. The NDP will always defend the CBC and work to ensure its survival.”

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 27 mars 2015

 LE NPD SOLIDAIRE DE RADIO-CANADA

OTTAWA – Les nouvelles coupes annoncées à Radio-Canada – dont la moitié sont en régions – confirment l’urgence d’annuler les coupes dévastatrices des conservateurs à la Société d’État et l’importance d’assurer un financement pluriannuel stable et prévisible pour la protéger.

« Radio-Canada et la CBC sont au cœur de notre culture et notre identité. L’amputation de toute la relève chez les artisans et les journalistes du diffuseur public doit absolument cesser. Ce sont eux qui sont les mieux placés pour réaliser la transition numérique vers les nouvelles plateformes, et faire en sorte que Radio-Canada en devienne un chef de file mondial », a déclaré le porte-parole du NPD en matière de patrimoine, Pierre Nantel (Longueuil – Pierre-Boucher).

Les nouvelles compressions, qui touchent particulièrement les services de nouvelles locales portent à près de 750 le nombre de postes à temps plein abolis depuis un an. Depuis les compressions conservatrices de 2012, c’est près du double qui devrait être éliminé d’ici la fin de 2015.

« Le NPD sera toujours au front pour défendre Radio-Canada et assurer sa survie. Maintenant plus que jamais, les Canadiens ont un choix clair pour se choisir un gouvernement qui sera un véritable partenaire pour CBC/Radio-Canada. »