NDP SECURES EMERGENCY STUDY OF OPIOID CRISIS

OTTAWA – NDP Health Critic, Don Davies (Vancouver – Kingsway) has secured a key study of the opioid crisis in Canada. Davies won unanimous support from his colleagues when he put forward a motion calling on the Standing Committee on Health to make recommendations for dealing with the growing opioid crisis.

“Canada is going through a deadly opioid crisis so severe and widespread that few Canadians are untouched by it,” said Davies. “It is imperative that Parliament looks into this crisis and proposes concrete steps the government can take to address the situation,” he added.

Two people die from an opioid overdose every day in B.C and 2000 Canadians are expected to die this year nationally. While the Minister of Health has announced plans to hold a ‘summit’ on the issue this fall, there is a growing perception that this crisis has not be treated with urgency it deserves by the federal government given the growing number of fatalities across the country.

“The committee’s study is the first step in looking into this crisis,” said Davies. “The federal government needs to take leadership on this issue and work with the provinces to develop a strategy to address this public health crisis.”

***

22 septembre 2016

LA CRISE DES OPIOÏDES FERA L’OBJET D’UNE ÉTUDE GRÂCE AU NPD

OTTAWA – Grâce au travail du porte-parole du NPD en matière de santé, Don Davies (Vancouver – Kingsway), une importante étude sera menée sur la crise relative aux opioïdes au Canada. M. Davies a reçu un appui unanime de ses collègues lorsqu’il a déposé une motion au Comité permanent de la santé afin de faire des recommandations pour régler la crise des opioïdes, qui prend de l’ampleur.

« Le Canada fait face à une crise concernant des opioïdes mortels, crise si sévère et si répandue qu’elle touche de nombreux Canadiens, a dit M. Davies. Il est impératif que le Parlement se penche sur cette crise et propose des mesures concrètes que le gouvernement pourra appliquer pour remédier à la situation », a-t-il ajouté.

Deux personnes par jour meurent d’une surdose d’opioïdes en Colombie-Britannique et on estime que 2 000 Canadiens en mourront cette année à l’échelle du pays. Bien que la ministre de la Santé ait annoncé sa volonté de tenir un « sommet » sur cet enjeu cet automne, on a de plus en plus la perception que cette crise n’a pas été traitée avec l’urgence qu’elle méritait par le gouvernement fédéral, au vu du nombre croissant de morts qu’elle fait d’un bout à l’autre du pays.

« L’étude du Comité est une première étape, a affirmé Don Davies, le gouvernement fédéral doit faire preuve de leadership quant à cet enjeu et travailler avec les provinces afin d’élaborer des stratégies pour régler cette crise de santé publique. »