NDP proposes fixing flawed Liberal Bill on CPP

OTTAWA — The NDP announced they will be introducing amendments to the Liberal legislation on enhancements to the Canada Pension Plan in order to fix a provision that penalizes women and people living with disabilities.

“We have been calling on the Liberals, to immediately recognize their mistake and take action to fix it but so far the Minister refuses to even acknowledge the problem,” said NDP Pensions Critic Scott Duvall. “Seeing nothing from the Liberals, we will be proposing to fix the bill ourselves.”

The Liberal legislation on CPP expansion, Bill C-26, does not contain the Child Rearing Drop-out Provision, which already exists in the current CPP so that parents, mostly women, are not penalized for time taken out of the workforce to raise children. The Liberal bill also fails to replicate a similar existing drop out provision for people that have received CPP disability benefits.

“This Prime Minister likes to call himself a feminist but when we pointed out that their legislation penalizes women, they suddenly have nothing to say,” said NDP Status of Women Critic Sheila Malcolmson. “The Liberal government should immediately  agree to our proposal and live up to their feminist rhetoric.”

The Finance Committee will consider the NDP amendment next week.

* * *

LE NPD PROPOSE DES CORRECTIONS AU PROJET DE LOI PROBLÉMATIQUE DES LIBÉRAUX SUR LE RPC

OTTAWA — Le NPD annonce qu’il présentera des amendements à la loi sur l’amélioration du Régime de pensions du Canada (RPC), afin de corriger une disposition qui pénalise les femmes et les personnes handicapées.

« Nous avons interpellé les libéraux pour qu’ils reconnaissent leur erreur et qu’ils la réparent immédiatement, mais jusqu’à maintenant le ministre refuse même d’admettre le problème, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de pensions, Scott Duvall. Comme les libéraux ne bougent pas, nous allons proposer de corriger le projet de loi nous-mêmes. » 

La clause d’exclusion pour élever des enfants, qui se trouve dans le RPC actuel, a été omise par les libéraux dans le projet de loi C-26. Cette mesure assure que les femmes ne soient pas pénalisées pour avoir délaissé pendant un certain temps le marché du travail afin d’élever leurs enfants. Le projet de loi libéral retire aussi la clause similaire prévue pour les personnes ayant reçu des prestations d’invalidité en vertu du RPC.

« Le premier ministre se targue d’être féministe, mais quand nous lui avons fait remarquer que cette loi pénalise les femmes, son gouvernement est resté muet, a déploré la porte-parole du NPD en matière de condition féminine, Sheila Malcolmson. Les libéraux devraient immédiatement donner leur accord à notre proposition et concrétiser leur discours féministe. »

Le Comité permanent des finances se penchera sur l’amendement du NPD la semaine prochaine.