NDP PROMISES TO CLEAN UP CONSERVATIVE MESS AT CANADA REVENUE AGENCY

FOR IMMEDIATE RELEASE

 

OTTAWA - Conservative mismanagement and reckless cuts to the Canada Revenue Agency have left taxpayers with inaccurate advice and inadequate service. New Democrats will work with small business organizations and consumer groups to enhance the system and develop a new culture of customer service ‎at the CRA. 

"Canadians and small businesses should be able to count on accurate tax advice from the people sending them a bill," said Pierre Dionne Labelle (Rivière-du-Nord), NDP critic for National Revenue. "Paying your taxes shouldn't be this complicated and small businesses shouldn't be on the hook for the CRA's mistakes." 

The Conservatives have cut hundreds of millions of dollars and more than 3,000 staff at the CRA – stretching the ability of the agency to serve Canadians. Documents tabled in Parliament last month show a further cut of more than $69 million in funding for “taxpayer and business assistance.” The agency has also been plagued by privacy breaches and fraud charges within the organization.

“Giving out false information to taxpayers 1 out of every 4 times is simply unacceptable,” said deputy critic for National Revenue Murray Rankin (Victoria). “The Minister has failed to address multiple recurring problems within her agency and the NDP wants to know when Canadians can expect better.”

Canada's New Democratic Government will make it a priority to implement meaningful reforms to improve CRA's service to Canadians, starting by asking the Auditor General to review the impact of Conservative cuts on customer service at Canada’s tax agency.

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 4 mars 2015

LE NPD PROMET DE FAIRE LE MÉNAGE À L’AGENCE DU REVENU DU CANADA

OTTAWA –  La mauvaise gestion des conservateurs et leurs compressions à l’Agence du revenu du Canada ont fait en sorte que des contribuables ont reçu des conseils erronés et des services inadéquats. Un gouvernement néo-démocrate travaillera avec les petites entreprises et les groupes de consommateurs afin d’améliorer le système et développer une nouvelle culture de service à la clientèle à l’ARC.

« Les Canadiens et les petites entreprises devraient pouvoir compter sur des conseils fiscaux exacts de la part des personnes qui leur envoient leurs factures, a affirmé Pierre Dionne Lavelle (Rivière-du-Nord), porte-parole en matière de revenu. Payer des impôts ne devrait pas être si compliqué. De plus, les petites entreprises ne devraient pas avoir à payer pour les erreurs de l’ARC. »

Les conservateurs ont réduit le budget de l’ARC de plusieurs millions de dollars et ont supprimé 3000 postes. Ils ont ainsi limité la capacité de l’agence de répondre aux demandes des Canadiens. Les documents déposés au Parlement le mois dernier révèlent qu’il y aura une réduction supplémentaire de 69 millions $ du financement en matière « d'aide aux contribuables et aux entreprises ». L’agence a également eu à faire face à son lot d’atteintes à la vie privée et d’accusations de fraudes au sein même de l’organisation.

« Il est inacceptable que les contribuables reçoivent de faux renseignements 1 fois sur 4, a ajouté Murray Rankin (Victoria), porte-parole adjoint en matière de revenu. La ministre n’a toujours pas réglé les problèmes récurrents au sein de son agence et le NPD veut savoir quand les Canadiens recevront un service de qualité ».

Le NPD fera de l’amélioration des services livrés aux Canadiens par l’ARC une priorité. Un gouvernement néo-démocrate demandera donc au vérificateur général d’évaluer les conséquences des compressions des conservateurs sur le service à la clientèle à l’Agence du revenu du Canada.