NDP PRESENTS HOUSING RECOMMENDATIONS

MONTRÉAL — Today, New Democrat Housing critic Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) released the report from her cross-Canada housing tour. After a three-year tour of more than thirty communities, Boutin-Sweet reports that the situation is devastating.

"Throughout Canada, I met tenants who had to choose between paying rent and buying groceries. In a country as wealthy as ours, this situation is unacceptable,” said Boutin-Sweet. "Housing is a right for all of us and eliminating poverty starts with ensuring that everyone has a roof over their head.”

The recommendations in the report seek to end the status quo and get concrete results for the people. They include: maintaining funding for social housing, establishing a national housing strategy, investing further in the fight against homelessness, stimulating the construction of rental housing and acting quickly to address the housing situation in Indigenous communities.  

Concerned by the lack of funding for social housing and cautious commitments in the last Liberal budget, Boutin-Sweet intends to re-table her motion on social housing to protect federal investments. She will also table two bills – one recognizing the right to housing and the other to establish a national housing strategy in close collaboration with all levels of government and civil society organizations. 

"Investing in housing isn't an expense – it's an investment in individuals, communities, society and the economy as a whole. That's why I think the recommendations in my report must be considered as soon as possible by the government,” said Boutin-Sweet.

* * * 

MARJOLAINE BOUTIN-SWEET PRÉSENTE SES RECOMMANDATIONS POUR LE DROIT AU LOGEMENT

MONTRÉAL — Aujourd'hui, la porte-parole du NPD en matière de logement, Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga), a rendu public le rapport de sa tournée pancanadienne sur le logement. Après une tournée qui a duré trois ans et visité plus d'une trentaine de collectivités, Mme Boutin-Sweet dresse un constat dévastateur de la situation.

« Partout au Canada, j'ai rencontré des locataires qui devaient choisir entre payer le loyer ou se nourrir. Dans un pays riche comme le nôtre, cette situation est intolérable, a affirmé Mme Boutin-Sweet. Le logement est un droit pour tous et l'élimination de la pauvreté commence par s'assurer que toute personne ait un toit sur la tête. »

Les recommandations du rapport visent à mettre fin au statu quo et à obtenir des résultats concrets pour la population. Le rapport propose notamment de maintenir le financement du logement social, d'établir une stratégie en matière de logement, d'investir davantage dans la lutte contre l'itinérance, de stimuler la construction de logements locatifs et d'agir rapidement pour redresser la situation du logement chez les Premières Nations et les Inuits.

Particulièrement inquiète de la fin du financement du logement social et des timides engagements du  gouvernement libéral dans le dernier budget, Mme Boutin-Sweet compte redéposer sa motion sur le logement social afin de préserver les investissements fédéraux. Elle orchestrera également le dépôt de deux projets de loi, l'un reconnaissant le droit au logement, le second visant à établir une stratégie pancanadienne sur le logement en concertation étroite avec les différents paliers de gouvernements et les organismes de la société civile.

« Investir dans le logement n'est pas une dépense, mais un investissement pour les individus, les collectivités, la société et l'économie dans son ensemble. C'est pourquoi je considère que les recommandations de mon rapport doivent être reprises le plus rapidement possible par le gouvernement », a conclu Mme Boutin-Sweet.