NDP hammers Liberals for refusing to stop pension theft in budget measures

OTTAWA – NDP Leader Jagmeet Singh called the lack of any new laws to protect workers’ pensions from being raided by banks and creditors in the government’s BIA is a “moral failure” on the part of the Liberal government.

“We’ve seen it time and time again; when a company files for bankruptcy, workers and pensioners lose millions in retirement savings, while banks and big investors always get their money back,” said Singh. “The Liberals had a chance to make a real difference here and they refused to act.”

On Monday, the Liberal government tabled their Budget Implementation Act, which amends Canada’s bankruptcy laws to protect commercial license-holders and corporations, but fails to protect workers’ pensions within those same bankruptcy laws.

“This is the priority of these Liberals, they’re happy to make changes to help big corporations and wealthy executives but when it comes to protecting people’s pensions, it’s ‘sorry, that’s too complicated,’” said Scott Duvall, the NDP’s Pensions Critic. “We have news for the Liberals: it’s not too late and the NDP will be pushing this government to do the right thing. They must amend the budget bill and end pension theft.”

* * *

31 octobre 2018

LE NPD BLÂME LES LIBÉRAUX DE REFUSER D’ARRÊTER LE VOL DES PENSIONS DANS LEURS MESURES BUDGÉTAIRES

OTTAWA – Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a qualifié d’ « échec moral » de la part du gouvernement libéral l’absence, dans la Loi d’exécution du budget, de toute mesure législative visant à empêcher que les pensions des travailleurs et des travailleuses soient pillées par les banques et les créanciers.

« On a vu cela maintes et maintes fois : lorsqu’une compagnie déclare faillite, les employé·es et les retraité·es perdent des millions en épargne-retraite, tandis que les banques et les gros investisseurs récupèrent toujours leur argent, a déclaré M. Singh. Les libéraux avaient ici une occasion de faire une véritable différence, mais ils ont refusé d’agir. »

Lundi dernier, le gouvernement libéral a déposé sa Loi d’exécution du budget, qui modifie les lois canadiennes sur la faillite pour protéger les titulaires de licence commerciale et les entreprises, mais qui omet de protéger les pensions des travailleurs et des travailleuses à l’intérieur de ces mêmes lois sur la faillite.

« Voilà la priorité des libéraux. Ils sont contents de faire des changements pour aider les grandes entreprises et les riches dirigeant·es, mais quand il s’agit de protéger les pensions des gens, ils disent "désolés, c’est trop compliqué", a lancé Scott Duvall, le porte-parole du NPD en matière de pensions. Nous avons des petites nouvelles pour les libéraux : il n’est pas trop tard, et le NPD va faire pression sur ce gouvernement pour qu’il fasse la bonne chose. Ils doivent modifier le projet de loi budgétaire et mettre fin au vol des pensions. »