NDP: End Pension Theft

HAMILTON – Today, New Democrats launched their “End Pension Theft” Campaign. With labour leaders by their side, the NDP announced a plan to introduce legislation that would protect the pensions workers and retirees have earned.

“Pensions earned by workers are deferred wages, plain and simple. Diverting, withholding or seizing those funds should be illegal,” said NDP Leader, Tom Mulcair. “For too long, liberals and conservatives have been putting well-connected insiders – and the corporations and multinational companies they represent – first, and asked Canadian workers to settle for less. We think that’s unacceptable.”

Under current legislation, large multinational corporations are using Canada’s inadequate bankruptcy laws to take money meant for workers’ pensions and divert it to pay off their secure creditors, who in many cases are often their parent companies. A PMB, to be introduced this fall by the NDP’s Pensions Critic, Scott Duvall, would fix the legislation in order to first protect workers’ pensions and benefits, and force companies to provide termination or severance pay, before paying secured creditors.

“The Liberals must lead by example and prioritize protecting workers’ pension plans. Workers fulfilled their obligation regarding their pension; companies must do the same,” said Duvall. “This needs to be about fairness for workers. We will continue to fight for a Canada that works for everyone and will make sure corporations and multinationals can’t steal the pensions their workers and retirees have earned.”

The NDP wants to level the playing field for all Canadians by making changes to federal bankruptcy laws so our workers’ pensions and health benefits are given the same consideration as secured creditors.


* * *

LE NPD VEUT METTRE FIN AU VOL DES PENSIONS

HAMILTON – Aujourd’hui, les néo-démocrates ont lancé leur campagne « Mettons fin au vol des pensions ». Aux côtés de leaders syndicaux, le NPD a annoncé un plan visant à proposer des mesures législatives qui protégeraient les pensions auxquelles ont droit les travailleurs et les retraités.

« Les pensions accumulées par les travailleurs sont des salaires différés, c’est aussi simple que ça. Il devrait être illégal de détourner, de retenir ou de saisir ces fonds, a affirmé le chef du NPD, Thomas Mulcair. Depuis trop longtemps, les libéraux et les conservateurs font passer en premier les initiés bien branchés – ainsi que les sociétés et les multinationales qu’ils représentent – tout en demandant aux travailleurs canadiens de se contenter de moins. À nos yeux, c’est inacceptable. »

Actuellement, de grandes multinationales se servent des lois inadéquates du Canada en matière de faillite pour s’emparer de l’argent destiné aux pensions des travailleurs et le détourner afin de payer leurs créanciers garantis, qui sont souvent leur société mère. Un projet de loi d’initiative parlementaire, que déposera cet automne le porte-parole du NPD en matière de pensions, Scott Duvall, corrigerait les lois afin de protéger tout d’abord les pensions et les prestations des travailleurs, et forcerait les compagnies à fournir des indemnités de départ avant de payer leurs créanciers garantis.

« Les libéraux doivent montrer l’exemple et prioriser la protection des régimes de retraite des travailleurs. Ces derniers ont respecté leurs obligations quant à leurs pensions. Les compagnies doivent en faire autant, a déclaré M. Duvall. Il faut d’abord penser à l’équité pour les travailleurs. Nous continuerons à nous battre pour un Canada qui profite à tout le monde et nous nous assurerons que les sociétés et les multinationales ne peuvent pas voler les pensions que leurs employés et retraités ont méritées. »

Le NPD veut uniformiser les règles du jeu pour tous les Canadiens en apportant des changements aux lois fédérales en matière de faillite, de sorte que les pensions et les prestations de santé des travailleurs reçoivent la même considération que les créanciers garantis.