NDP CRITICAL OF SENATE ATTEMPT TO BLOCK TRANSGENDER RIGHTS

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – On this Anti-bullying Day, the NDP is criticizing the unelected Senate for blocking Bill C-279 aimed at protecting the rights of transgender people, after it was legitimately adopted two years ago by elected members of all parties in the House of Commons. 

“The Senate’s attempt to obstruct this bill that would finally give transgender Canadians the protection and equal status they deserve is reprehensible. The bill was examined in depth and passed by MPs in the House, and I would enjoin the Senate to do the same,” said NDP LGBT critic Randall Garrison (Esquimalt – Juan de Fuca).

Bill C-279 was designed to put protection from discrimination on the basis of sexual identity into law – a long-awaited initiative. Transgender individuals are among the most marginalized in society, and passing this bill would be a huge step towards equality. However, the Senate proposed to amend the bill, knowing full well that it would die on the Order Paper without any chance of making it back to the House before this year’s elections.

“This is another reason why we should abolish the Senate. Their obstruction of a bill that has received the approval of elected MPs must cease. It is time to recognize that transgender Canadians are entitled to the same rights and protections all Canadians enjoy.”

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le 25 février 2015

LE NPD DÉNONCE LA TENTATIVE DU SÉNAT DE BLOQUER LES DROITS DES TRANS
 
OTTAWA – En cette journée contre l’intimidation, le NPD déplore la tentative du Sénat non élu de bloquer le projet de loi C-279 visant à protéger les droits des personnes transgenres alors qu’il a été adopté par les élus de tous les partis de la Chambre des communes il y a deux ans.

« La tentative du Sénat de faire obstruction à ce projet de loi qui pourrait enfin donner aux personnes trans le droit à la protection et à l’égalité qu’ils méritent, est déplorable. Le projet de loi a été largement étudié et approuvé  par les députés. J’enjoins le Sénat à faire de même », a déclaré le porte-parole en matière de LGBT, Randall Garrison (Esquimalt – Juan de Fuca).

Le projet de loi C-279 qui vise à interdire la discrimination sur la base de l’identité sexuelle est attendu depuis très longtemps. Les personnes transgenres sont parmi les plus marginalisées et son adoption permettrait de faire un pas de géant vers l’égalité. Mais si  le Sénat propose de l’amender, il entraînera sa mort au feuilleton, sans possibilité qu’il soit à nouveau étudié à la Chambre avant la tenue des prochaines élections.

« Il s’agit là d’une autre raison pour abolir le Sénat. Les tactiques d’obstruction du Sénat pour empêcher l’adoption de projets de loi qui ont reçu l’aval des députés doivent cesser. Il est grand temps de reconnaître que les Canadiens transgenres ont droit aux mêmes protections et droits dont l’ensemble des Canadiens bénéficient déjà. »