NDP CALLS FOR THREE MAJOR STUDIES AT FOREIGN AFFAIRS COMMITTE

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA - New Democrats are taking the lead at the Foreign Affairs Committee by proposing studies on some of the most pressing issues facing the international community: the brutal onslaught of ISIL, the aftermath of this summer’s conflict in the Middle East, and the democratic movement in Hong Kong.

“Conservatives have not proposed any new activities at foreign affairs committee since the spring, even as important international issues have impacted Canada and Canadians,” said NDP foreign affairs critic Paul Dewar (Ottawa-Centre). “We're calling on government members of the foreign affairs committee to support the NDP agenda for focused committee hearings on these crucial issues.”

The NDP's proposed studies would examine Canada’s response to ISIL-perpetrated violence in Iraq and Syria, opportunities for Canada to support Gaza reconstruction, and the situation in Hong Kong.

“Conservatives may be unwilling to propose a timely agenda for committee, but New Democrats are ready,” added NDP International Development Critic Hélène Laverdière. “These studies would help produce principled and pragmatic policies, based on expert testimony and thoughtful consideration.”

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
3 novembre 2014

LE NPD PROPOSE TROIS IMPORTANTES ÉTUDES AU COMITÉ DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

OTTAWA – Les néo-démocrates font preuve d’initiative en proposant au Comité des affaires étrangères d’examiner trois des enjeux internationaux les plus pressants : les exactions de l’EIIL, les répercussions du conflit l'été dernier au Proche-Orient  et le soulèvement démocratique à Hong Kong.

« Malgré l’émergence de divers enjeux internationaux qui touchent le Canada et ses citoyens, les conservateurs n’ont proposé aucune nouvelle étude au Comité des affaires étrangères depuis le printemps, a déclaré le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa Centre). Nous demandons aux députés conservateurs qui siègent au Comité des affaires étrangères d’appuyer la proposition du NPD visant à concentrer les audiences du Comité sur ces enjeux cruciaux. »

Les études proposées par le NPD viseraient à examiner la réponse du Canada aux violences perpétrées par l’EIIL en Irak et en Syrie, les façons dont le Canada pourrait appuyer la reconstruction à Gaza, ainsi que la situation à Hong Kong.

« Les conservateurs sont peut-être réticents à proposer au Comité d’examiner les enjeux d’actualité, mais les néo-démocrates sont prêts à aller de l’avant, a ajouté la porte-parole du NPD en matière de développement international, Hélène Laverdière (Laurier—Sainte-Marie). Ces études favoriseront l’adoption de politiques pragmatiques, fondées sur les témoignages des experts et sur un examen approfondi de ces enjeux. »