NDP CALLS FOR INDEPENDENT BLUE-RIBBON PANEL ON PRIVACY ISSUES

FOR IMMEDIATE RELEASE

 

OTTAWA – Following recent revelations about how often Canadians’ personal information is collected, shared, and lost, NDP Ethics critic Charlie Angus (Timmins–James Bay) sent a letter today asking Treasury Board President Tony Clement to convene an independent expert panel to make recommendations on securing Canadians’ privacy in the digital era.

“Data breaches at the Canada Revenue Agency, widespread collection of personal information at airports in meta-data sweeps, and legislation giving greater access to private information without the need for a warrant, are all contributing to Canadians’ concerns that this government is failing to respect their privacy rights and may be opening the door to greater abuse through ill-conceived legal reforms,” he wrote.

There is a suite of legislation before Parliament that experts say will have a major impact on Canadians’ privacy rights. Bills C-13, S-4 and C-31 would entrench in law many of the controversial information-sharing practices that have recently been exposed in private industry and government.

Charlie Angus’ letter to Tony Clement is attached.

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
9 juin, 2014

LE NPD DEMANDE LA MISE SUR PIED D’UN GROUPE D’EXPERTS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

OTTAWA – À la suite des récentes révélations concernant la fréquence alarmante à laquelle les renseignements personnels des Canadiens sont collectés, transmis et perdus, le député du NPD Charlie Angus (Timmins—Baie James) a écrit aujourd’hui au président du Conseil du Trésor, Tony Clement, afin de lui demander de convoquer un comité d’experts indépendants pour proposer des recommandations concernant la protection de la vie privée  l’ère du numérique.

« Les atteintes à la sécurité des données de l’Agence du revenu du Canada, la collecte systématique de renseignements personnels aux aéroports dans des rafles de métadonnées et l’adoption de lois ouvrant l’accès à des informations privées sans besoin de mandat alimentent [l’] impression [des Canadiens] que le gouvernement ne respecte pas leur droit à la vie privée et ouvre la porte à des abus par des réformes législatives mal conçues », a écrit le porte-parole du NPD en matière d’éthique, Charlie Angus.

Le Parlement étudie actuellement une série de projets de loi qui, selon les experts, pourraient avoir des répercussions majeures sur le droit à la vie privée des Canadiens. Les projets de loi C‑13, S‑4 et C‑31 enchâsseraient dans la loi plusieurs pratiques controversées qui ont été adoptées par le gouvernement et les entreprises privées en matière de partage de renseignements et qui ont été révélées récemment.