MORE TRANSPARENCY NEEDED IN TEMPORARY FOREIGN WORKER PROGRAM

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – NDP Employment and Social Development critic Jinny Sims (Newton – North Delta) is urging the Conservative government to release the names of employers who have been allowed to bring temporary foreign workers into Canada.
 
“If the Conservatives are obeying the rules regarding who can bring in temporary workers, there is no good reason for them not to make this information publicly available in a searchable database,” said Sims. “Canadian workers have a right to know if they are losing out on jobs because companies are unfairly being allowed to bring in foreign labour.”
 
Sims is urging the government to release details including which employers are being permitted to hire temporary workers and general information on the conditions of employment. Much of this information was previously available through Access to Information requests. However, in the last six months the Employment and Social Development Canada has returned requests with the relevant information blacked out.

Temporary Foreign Worker Program regulations require that employers prove that they were unable to find qualified Canadian workers or permanent residents.

 
*** 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
17 février 2014
 
LE PROGRAMME DES TRAVAILLEURS ÉTRANGERS TEMPORAIRES DOIT ÊTRE PLUS TRANSPARENT
 
OTTAWA – La porte-parole du NPD en matière d’emploi et de développement social, Jinny Sims (Newton – Delta-Nord), presse le gouvernement conservateur de publier les noms des employeurs qui ont reçu l’autorisation de faire venir des travailleurs étrangers temporaires au Canada.
 
« S’ils ont veillé à ce que les entreprises respectent les règles régissant l’embauche de travailleurs étrangers temporaires, je ne vois pas pourquoi les conservateurs refuseraient de publier ces renseignements par l'intermédiaire d’une base de données, a déclaré Mme Sims. Les Canadiens ont le droit de savoir s’ils perdent leurs emplois parce que des entreprises reçoivent indûment l’autorisation de recruter de la main-d’œuvre à l’étranger. »
 
Jinny Sims presse le gouvernement de publier les noms des employeurs qui ont reçu l’autorisation d’engager des travailleurs temporaires, ainsi que les renseignements concernant les conditions de travail de ces employés. Jusqu’à tout récemment, on pouvait consulter la plupart de ces renseignements en formulant une demande d’accès à l’information. Toutefois, au cours des six derniers mois, Emploi et Développement social Canada a retourné des demandes dans lesquelles les renseignements à ce sujet avaient été systématiquement masqués.
 
Les règles encadrant le Programme des travailleurs étrangers temporaires stipulent que les employeurs doivent démontrer qu’ils n’ont pas été en mesure de trouver des travailleurs canadiens ou des résidents permanents qualifiés avant d’engager des travailleurs étrangers.