MORE TRANSPARENCY NEEDED FROM CONSERVATIVES AFTER CRA DATA BREACH

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – With 900 Canadians’ personal information stolen from Canada Revenue Agency’s (CRA) website due to the Heartbleed security breach, the NDP is calling on the Conservatives start providing answers to Canadians. 

“It’s been a week now and the Conservatives have failed to provide Canadians with basic information, like what kind of data the hackers accessed, what their plan is to protect people who filed their taxes online, and how they will ensure that this does not happen again,” said NDP National Revenue critic Murray Rankin (Victoria). “This is not the first security breach with the CRA and this lack of transparency simply isn’t good enough.”

In 2011 it was revealed that a CRA employee had snooped in the personal files of hundreds of Canadians, accessing over 37,000 emails and nearly 800 documents. Just four years ago, a CRA employee lost a laptop with 2,700 Canadians’ tax information.

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
14 avril 2014

VOL DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS À L’ARC : LES CONSERVATEURS DOIVENT ÊTRE PLUS TRANSPARENTS

OTTAWA – Le NPD exige que les conservateurs fournissent des explications aux citoyens à la suite du vol de renseignement personnels de 900 Canadiens à l’Agence du revenu du Canada en raison de la faille informatique Heartbleed. 

« Cela fait maintenant une semaine que la nouvelle a fait surface et le gouvernement n’a toujours pas dit aux Canadiens quelles données avaient été consultées par les pirates informatiques, quel était le plan du gouvernement pour protéger les citoyens qui ont fait leur déclaration de revenus en ligne et quelles mesures seraient prises pour que cela ne se reproduise jamais, a déclaré le porte-parole du NPD en matière de revenu national, Murray Rankin (Victoria). Ce n’est pas la première fois que l’ARC est victime d’une infraction à la sécurité de ses données, et ce manque de transparence est inacceptable. »

En 2011, on avait appris qu’un employé de l’ARC avait indûment consulté les dossiers personnels de centaines de Canadiens, dont plus de 37 000 courriels et près de 800 documents. Il y a quatre ans, un employé de l’ARC a perdu un ordinateur portable contenant les renseignements fiscaux de 2 700 citoyens.