LONG-FORM CENSUS TOO INVASIVE, BUT SOCIAL INSURANCE NUMBERS JUST RIGHT

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – As revelations surface that Statistics Canada has yet again lost sensitive private data, the agency is planning to ask Canadians taking the census to supply their social insurance numbers.

“The government abolished the long-form census, our leading source of data on Canadians, saying it was too invasive,” said NDP Industry critic Peggy Nash (Parkdale-High Park). “With the long-form census gone, the agency wants to collect SINs to make its data reliable. Does the government really think this is less invasive?”

This change to the upcoming census occurs as Statistics Canada comes to terms with yet another loss of private data. This time, the private information of Statistics Canada employees was emailed to other employees.

“We’ve pushed the Conservatives for years now to update Canada’s inadequate privacy laws and have been stonewalled,” said NDP Digital Issues critic Charmaine Borg (Terrebonne-Blainville). “This plan to collect social insurance numbers shows once again that the Conservatives just don’t get it when it comes to protecting Canadians’ right to privacy.”

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
16 juillet 2014

LOGIQUE CONSERVATRICE : LA VERSION LONGUE DU RECENSEMENT EST TROP INTRUSIVE, MAIS DEMANDER UN NUMÉRO D’ASSURANCE SOCIALE NE L’EST PAS

OTTAWA – Alors que nous apprenons que Statistique Canada a, une fois de plus, perdu des données sensibles et privées, l’agence prévoit demander aux gens de leur fournir leur numéro d’assurance sociale.

« Ce gouvernement a aboli la version longue du recensement, notre source de premier plan pour obtenir des données sur les Canadiens, sous le prétexte qu’elle était trop intrusive, a affirmé la porte-parole du NPD en matière d’industrie, Peggy Nash (Parkdale-High Park). Mais voilà que l’agence veut maintenant récolter les NAS des recenseurs, afin de rendre ses données plus fiables. Le gouvernement croit-il vraiment que cela est moins intrusif? »

Ce changement au prochain recensement a lieu alors que Statistique Canada est aux prises avec une nouvelle fuite de données. Cette fois-ci, des renseignements privés d’employés de Statistique Canada ont été envoyés à d’autres employés par erreur.

« Cela fait des années que nous demandons aux conservateurs de mettre à jour les lois sur la vie privée du Canada, mais ils refusent de le faire, a ajouté le porte-parole du NPD en matière d’enjeux numériques, Charmaine Borg (Terrebonne-Blainville). Ce nouveau plan de collecte de numéros d’assurance sociale démontre, une fois de plus, que les conservateurs ne pigent pas sur la façon de protéger le droit à la vie privée des Canadiens. »