Liberals out of touch with workers, must protect pensions

New Democrats are renewing calls on the Liberal government to end pension theft. The NDP has proposed legislation that would protect the pensions workers and retirees have earned. Meanwhile, to date, the Liberals refuse to act to help workers beyond “monitoring the situation”.

“Companies like Sears and Carillion continue to fail our workers. These workers need more than information sessions with Service Canada – they need to know their retirement is protected,” said NDP Pensions Critic Scott Duvall. “The Minister said he would work with anyone that puts forward a proposal. I introduced legislation to protect workers like those at Sears Canada from losing their hard-earned pension and health care benefits. It’s now time for the Liberals to act so that no Canadian workers ever lose their earned pensions and benefits again.”

Under current legislation, large multinational corporations are using Canada’s inadequate bankruptcy laws to take money meant for workers’ pensions and divert it to pay off their secure creditors, who are often their parent companies. A private members bill, introduced by Duvall, would protect workers’ pensions and benefits first, and force companies to provide termination or severance pay before paying secured creditors.

“The Innovation Minister keeps dismissing the ongoing corporate pension theft happening at Sears Canada. The Liberals are out of touch with the effects of these flawed laws on the lives of working and retired Canadians,” added NDP MP Charlie Angus. “Families have contacted me to say this isn’t about them going to find a job, it’s about their elderly parents not being able to afford long term care because the pensions they earned were robbed by their employer.”

The NDP wants to level the playing field for all Canadians by making changes to federal bankruptcy laws so our workers’ pensions and health benefits are given the same consideration as secured creditors. New Democrats aren’t worried about making the life of the super-rich a little more difficult, because the rest of Canadians have been struggling for far too long.

* * *
31 janvier 2018

LES LIBÉRAUX SONT DÉCONNECTÉS DE LA RÉALITÉ DES TRAVAILLEURS ET DOIVENT PROTÉGER LES PENSIONS

OTTAWA – Les néo-démocrates demandent encore une fois au gouvernement libéral de mettre fin au vol des pensions. Le NPD a déposé un projet de loi qui protégerait les pensions que les travailleurs et travailleuses et les retraité-es ont cumulées. À ce jour, à part un simple « suivi de la situation », les libéraux refusent toujours d’agir pour les aider.

« Des entreprises comme Sears et Carillion continuent d’abandonner nos travailleurs, dont les besoins vont bien au-delà de simples séances d’information offertes par Service Canada – ils ont besoin de savoir que leur retraite est protégée, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de pensions, Scott Duvall. Le ministre a dit qu’il travaillerait en collaboration avec quiconque formulerait une proposition. J’ai justement déposé un projet de loi pour protéger les travailleurs comme ceux de Sears Canada, afin qu’ils ne perdent pas leurs pensions chèrement acquises et leurs prestations de soins de santé. Il est temps que les libéraux agissent pour que les gens qui ont travaillé toute leur vie ne perdent pas, une fois de plus, les pensions et les prestations qu’ils ont accumulées. »

En vertu de la législation actuelle, de grandes multinationales se servent des lois inadéquates du Canada en matière de faillite pour s’emparer de l’argent destiné aux pensions des travailleurs et travailleuses. Cet argent est détourné afin de payer leurs créanciers, qui sont souvent leur société mère. Un projet de loi, présenté par M. Duvall, corrigerait la loi afin de protéger d’abord et avant tout les pensions et les prestations des travailleurs et travailleuses, et forcerait les entreprises à leur fournir des indemnités de départ, avant de payer leurs créanciers.

« Le ministre de l’Innovation continue de minimiser le vol corporatif des pensions qui se poursuit chez Sears Canada. Les libéraux vivent sur une autre planète. Ces lois défaillantes ont un impact dans la vie de tous les jours des Canadiennes et Canadiens qui travaillent ou qui sont à la retraite, a ajouté le député néo-démocrate Charlie Angus. Des familles sont entrées en contact avec moi pour me dire que le problème n’est pas de savoir s’ils trouveront un emploi, mais plutôt si leurs parents âgés pourront payer leur place dans un établissement de soins de longue durée, parce que la pension qu’ils avaient accumulée leur a été volée par leur employeur. »

Le NPD veut uniformiser les règles du jeu en apportant des changements aux lois fédérales en matière de faillite, de telle sorte que les pensions et les prestations de santé de nos travailleurs et travailleuses reçoivent la même considération que les créanciers garantis. Les néo-démocrates ne s’inquiètent pas trop de rendre la vie un peu plus difficile pour les personnes ultra-riches : le reste de la population peine depuis trop longtemps à garder la tête hors de l’eau.