LIBERALS NEED TO FIX FAMILY REUNIFICATION IMMEDIATELY

FOR IMMEDIATE RELEASE

The Liberal government needs to act swiftly to fix the broken family reunification plan, the NDP said today after it was revealed that this year’s parent and grandparent quotas were exceeded in three days. In the past three years, the extremely low quota for applications have resulted in families being forced to buy their way into the program with expensive fees for couriers willing to camp out in line.

“Under previous Liberal and Conservative governments, the promise of family reunification has become a bait-and-switch, with huge backlogs and wait times of up to ten years – if they can get an application in at all,” said Jenny Kwan (Vancouver East), NDP critic for Immigration. “This is not right and it’s not how things should work in Canada.”

Applications, which are capped at 5000, are considered on a first-come, first-served basis, prompting couriers to charge excessive fees in exchange for the promise of a spot at the front of the line. During the campaign, the Liberals promised to double the cap immediately but that's something they have yet to implement.

Immigration, Refugees and Citizenship Canada began to accept applications on January 4, 2016. Four days later, they had already received 14,000 applications. There is no question that there is overwhelming demand for the reunification of parents and grandparents.

"Parents and grandparents are the cornerstone of our families. They are a key part of our support network, community and economy. An arbitrary cap does not help solve the problem,” added Kwan. “The Liberals need to provide a solution to address this and to ensure all families are reunited in a fair and timely fashion – not just those who can afford to pay expensive fees.”

The NDP is calling on the government to review family reunification program and to engage in meaningful consultations with Canadians on how to reform the immigration system to better recognize the value that parents and grandparents bring to families and to our country.

* * *

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
13 janvier 2016

RÉUNIFICATION DES FAMILLES : LES LIBÉRAUX DOIVENT PASSER DE LA PAROLE AUX ACTES IMMÉDIATEMENT

Les libéraux doivent agir rapidement pour corriger le programme de réunification des familles. C’est l’appel qu’a lancé le NPD aujourd’hui en apprenant que les quotas de 2016 pour les parrainages de parents et de grands-parents avaient été atteints en trois jours seulement. Les trois dernières années, le faible niveau des quotas a forcé les familles à débourser des sommes considérables pour accéder à ce programme, notamment pour payer un coursier prêt à faire la file d’attente en leur nom
« Sous les derniers gouvernements, le programme de réunification familiale a fait les frais de promesses vides des libéraux et de conservateurs. On se retrouve aujourd’hui avec un retard énorme dans le traitement des demandes et des délais d’attente qui peuvent atteindre jusqu’à dix ans. Et ça, c’est à condition d’avoir la chance de soumettre une demande, a déploré la porte-parole du NPD en matière d’immigration, Jenny Kwan (Vancouver-Est). Ce n’est pas normal. Le Canada mérite mieux. »

Les 5000 premières demandes sont acceptées selon le principe du premier arrivé, premier servi, ce qui encourage certains coursiers à exiger des frais excessifs pour garantir une place dans les files d’attente. Pendant la campagne électorale, les libéraux ont promis de doubler ce plafond dès leur entrée en fonction. Jusqu’à maintenant, ils n’ont toujours rien fait.

Le ministère d’Immigration Réfugiés et Citoyenneté Canada a commencé à accepter les demandes le 4 janvier dernier. Quatre jours plus tard, il avait déjà reçu 14 000 demandes, ce qui témoigne de la forte demande pour le programme de réunification familiale.

« Les parents et les grands-parents sont les piliers de nos familles. Ils sont des maillons essentiels des réseaux de soutien des immigrants, de nos communautés et de notre économie. La limite actuelle est arbitraire, et elle n’aide pas à résoudre les problèmes, a ajouté Mme Kwan. Les libéraux doivent fournir une véritable solution et s’assurer que les familles puissent être réunies rapidement et de façon juste, sans avoir à dépenser des fortunes pour que leur demande soit traitée en priorité. »

Le NPD demande au gouvernement de revoir en profondeur le programme de réunification familiale et d’amorcer des consultations auprès des Canadiens pour réformer le système d’immigration, de manière à reconnaître l’importance des parents et des grands-parents au sein de nos familles et de notre société.