Liberals must secure border crossing agreement with U.S. in light of cannabis legalization: NDP

OTTAWA – The NDP is calling on the federal Liberal government to begin talks with US officials to secure an agreement which will ensure free travel over the border following the legalization of cannabis in Canada.

“No Canadian should be turned away from the border for participating in activities which are legal in this country,” said Don Davies, NDP Health Critic and member of the committee currently studying the government’s bill to legalize cannabis by July 2018. “Frankly, I’m baffled that the Liberals haven’t had the foresight to begin dealing with this now.”

Canadians are routinely questioned about their use of cannabis when crossing into the United States. There are many reports of Canadians being turned away from border crossings after admitting to smoking pot even if they were never convicted of a crime.

“Witnesses testifying on this bill have been unanimous that without an agreement with the US, Canadians will be put in a terrible position of having to either lie to border officials or be denied entry,” said Davies. “The negative consequences of this will span from ruining family vacations to a serious barrier for trade and business over the border.”

The NDP supports full legalization of cannabis though is critical of the Liberals’ refusal to immediately halt criminal charges for pot possession until the legislation passes. Additionally the NDP has criticized the government for refusing to include edible forms of cannabis in their legislation and having no plan to pardon past convictions of simple possession.

* * *

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
14 septembre 2017

DANS LE CONTEXTE DE LA LÉGALISATION DU CANNABIS, LES LIBÉRAUX DOIVENT CONCLURE UNE ENTENTE TRANSFRONTALIÈRE AVEC LES ÉTATS-UNIS

OTTAWA – Le NPD demande au gouvernement libéral fédéral d’entamer des discussions avec les autorités américaines pour conclure une entente qui garantira un passage libre à la frontière après la légalisation du cannabis au Canada.

« Aucun Canadien ne devrait être refoulé à la frontière pour avoir pris part à des activités qui sont légales dans ce pays, a déclaré Don Davies, qui est porte-parole du NPD en matière de santé et qui siège au comité chargé d’étudier le projet de loi du gouvernement visant à légaliser le cannabis d’ici juillet 2018. Je suis franchement abasourdi que les libéraux n’aient pas eu la prévoyance de commencer à traiter de cet enjeu dès maintenant. »

Lorsqu’ils traversent aux États-Unis, les Canadiens se font questionner régulièrement sur leur usage du cannabis. On rapporte de nombreux cas de Canadiens refoulés à la frontière après qu’ils aient admis avoir fumé de la marijuana, même s’ils n’ont jamais été reconnus coupables d’aucun crime.

« Des témoins qui se sont exprimés sur ce projet de loi ont été unanimes à dire qu’à défaut d’une entente avec les États-Unis, les Canadiens se retrouveront dans la position embarrassante de soit mentir aux agents des services frontaliers, soit se voir refuser l’accès aux États-Unis, a ajouté M. Davies. Les impacts négatifs de tout cela iront de vacances familiales gâchées à de sérieuses entraves au commerce et aux affaires de part et d’autre de la frontière. »

Le NPD soutient la légalisation complète du cannabis, mais critique le refus des libéraux de mettre fin immédiatement aux accusations criminelles pour possession de cannabis d’ici à ce que le projet de loi soit adopté. De plus, le NPD a critiqué le refus du gouvernement d’inclure dans son projet de loi les produits comestibles contenant du cannabis, et il a critiqué le fait que le gouvernement n’ait aucun plan pour accorder un pardon aux personnes ayant été condamnées pour possession simple de cannabis.