LIBERAL BUDGET FAILS INDIGENOUS YOUTH AND IGNORES TRIBUNAL RULING

Indigenous youth forced to go to court to fight for basic care

OTTAWA- It's been two months since the damning indictment by the Canadian Human Rights Tribunal that called on the government to immediately end the systemic denial of services to Indigenous youth. And yet the Liberal budget has ignored the tribunal's call for immediate remedies. They didn't deliver one cent to implement Jordan's principle in the health care system and they shortchanged action on child welfare reform by 130 million dollars.

"For every day the government waits, First Nations kids continue to be at risk and children in care face another 10,000 sleepless nights. If a legal finding of racial discrimination of kids at risk isn't enough to light a fire under this government, I don't know what it is going to take for the Liberals to step up to the plate and protect these kids,” said MP Charlie Angus.

The failure to implement Jordan' Principle, a principle requiring governments to deliver service immediately and then figure out jurisdictional disputes, means that Health Canada is continuing to deny Indigenous children access to health services. This past week, an Indigenous family was forced to go to court in an attempt to force the Liberal government to provide badly-needed orthodontic care. ‎Angus has written to Health Minister Jane Philpott over the failure to respect the Tribunal ruling.

"We have a ruling by the Canadian Human Rights Tribunal that ordered the federal government to stop systematically denying medical services to Indigenous children. Instead the government is defying Indigenous families and fighting them in court,” added Angus.

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

30 mars 2016

LE BUDGET LIBÉRAL LAISSE TOMBER LES ENFANTS AUTOCHTONES ET IGNORE UNE DÉCISION DU TRIBUNAL  

Les jeunes des communautés autochtones doivent se tourner vers les tribunaux pour obtenir des services essentiels

OTTAWA- Il y a deux mois, le Tribunal des droits de la personne condamnait le gouvernement à cesser immédiatement sa discrimination envers les jeunes des communautés autochtones dans l'octroi des services publics, mais le budget libéral ignore toujours cet appel urgent à corriger le problème.

Les libéraux n'ont pas versé un sou pour concrétiser le principe de Jordan dans la prestation des services de santé, en plus d'avoir floué les enfants des Premières Nations à hauteur de 130 millions $ en reculant sur leurs engagements de réformer les services de protection de l'enfance.

« Pendant que le gouvernement refuse d'agir, les enfants des Premières Nations continuent d'être exposés à des risques importants et ceux qui sont pris en charge par les services de protection risquent encore de passer plusieurs nuits sans dormir, a déploré le député Charlie Angus. Si un jugement de discrimination raciale à l'endroit d'enfants vulnérables n'arrive pas à ébranler ce gouvernement, je n'arrive pas à concevoir ce qui pourra bien le persuader d'intervenir afin de protéger ces enfants ».

L'échec des libéraux à concrétiser le principe de Jordan, qui exige du gouvernement d'assurer d'abord la prestation des services  et de résoudre les disputes légales par la suite, signifie que Santé Canada peut continuer de nier l'accès des enfants des communautés autochtones aux services de santé. La semaine dernière, une famille autochtone s'est vue obligée de se tourner vers les tribunaux pour forcer le gouvernement libéral à prodiguer des soins orthodontiques à un enfant qui en avait cruellement besoin. M. Angus a écrit à la ministre de la Santé, Jane Philpott, pour lui indiquer l'échec de son gouvernement à respecter son obligation légale.

« La décision rendue par le Tribunal des droits de la personne exige du gouvernement fédéral qu'il cesse de nier l'accès des enfants des communautés autochtones aux services médicaux. Mais au lieu de s'y plier, le gouvernement s'oppose aux revendications des familles et les force à revenir devant les tribunaux », a dénoncé M. Angus.