It's time to end Veteran discrimination

OTTAWA — Yesterday, NDP Veterans Affairs Critic Irene Mathyssen (London-Fanshawe), along with NDP MP Gord Johns (Courtenay-Alberni), introduced two bills that will amend discriminatory legislation impacting veterans and their families. 

The first bill addresses the paternalistic legislation that prevents veterans, RCMP members, judges and public sector employees who choose to marry after the age of 60 from providing pension benefits to their spouses when they pass away.

“It is unfathomable that this law is still on the books. The burden of our aging population falls most heavily on spouses and it can be the most difficult years of one’s life,” said Mathyssen. “These spouses have a right to access benefits and it's none of the government’s business when the relationship began.”

Rick Inglis, Co-Chair of the Surviving Spouses Pension Fairness Coalition stated his support for this legislation, “Our coalition is extremely pleased that the NDP is joining the fight to change unfair legislation that has, in various forms, been hurting Canadians for 115 years. These archaic laws have no place in a modern society.”

The second bill aims to end the unfair reduction of service pensions for retired and disabled Canadian Forces and RCMP veterans.

“For their service and sacrifice, veterans and their families deserve support and to be treated with financial dignity when they retire or become disabled,” said Johns.  “I am pleased to be able to second both these bills today to end the discriminatory and unfair legislation we currently have. “

* * *

C'est le temps de mettre fin à la discrimination envers les anciens combattants

OTTAWA — Hier, Irene Mathyssen (London-Fanshawe), porte‑parole néo‑démocrate responsable des anciens combattants, ainsi que le député néo-démocrate Gord Johns (Courtenay-Alberni) ont présenté deux projets de loi qui modifieront des lois discriminatoires touchant les anciens combattants et leur famille.

Le premier projet de loi porte sur la loi paternaliste qui fait en sorte que, si un ancien combattant, un membre de la GRC, un juge ou un employé du secteur public choisit de se marier après 60 ans, son conjoint ne pourra pas toucher ses prestations de retraite à sa mort.

« Il est inconcevable que cette loi soit toujours en vigueur. Plus nous vieillissons, plus nous dépendons de notre conjoint pour recevoir des soins. Ces années sont parfois les plus difficiles de la vie d’une personne déclare Mme Mathyssen. Les conjoints sont en droit de recevoir ces prestations et le moment où la relation a débuté ne regarde en rien le gouvernement. »

Rick Inglis, coprésident de la Coalition équité des pensions aux conjoints survivants, appuie ce projet de loi. « Notre coalition est très heureuse que le Nouveau Parti démocratique se joigne au combat pour modifier des lois injustes qui, de diverses façons, ont lésé des Canadiens depuis 115 ans. Ces lois archaïques n’ont pas leur place dans une société moderne. »

Le deuxième projet de loi met à terme la réduction injuste de la pension de service des anciens combattants des Forces canadiennes et des ex‑membres de la GRC retraités et handicapés.

 

« Pour leur contribution et leurs sacrifices, les anciens combattants et leur famille méritent d’être appuyé et d’être bien traités financièrement à l’heure de leur retraite ou s’ils deviennent handicapés, affirme M. Johns. Je suis heureux d’appuyer aujourd’hui ces deux projets de loi qui modifieront les mesures législatives discriminatoires et injustes qui existent actuellement. »