End pension theft: NDP

OTTAWA – Today, NDP Pensions Critic, Scott Duvall, tabled his Private Members’ Bill to end pension theft in Canada. After launching the “End Pension Theft” campaign in September, and consulting with workers and stakeholders from coast to coast to coast, Duvall introduced his legislation to protect the pensions workers and retirees have earned.

“Canada’s current bankruptcy laws do not protect workers’ pensions and benefits. Pensions earned by workers are deferred wages, plain and simple. Diverting, withholding or seizing those funds should be illegal. That’s why we’re calling on the Liberal government to fix bankruptcy laws to stop large corporations from putting shareholders, banks, and creditors ahead of their employees when they file for bankruptcy protection,” said Duvall. “For too long, Liberals and Conservatives have been putting well-connected insiders – and the corporations and multinational companies they represent – first, and asked Canadian workers to settle for less. That’s unacceptable.”

The NDP wants to level the playing field for all Canadians and support their retirement security by fixing federal bankruptcy laws so our workers’ pensions and health benefits are given the same consideration as secured creditors. Under current legislation, large multinational corporations are using Canada’s inadequate bankruptcy laws to take money meant for workers’ pensions and divert it to pay off their secure creditors, who in many cases are often their parent companies.

“The Liberals campaigned on improving retirement security for Canadians, but have refused to fix the rules that let companies shortchange worker’s pension funds. Workers fulfilled their obligation regarding their pension; companies must do the same,” added NDP Deputy Labour Critic, Karine Trudel. “These important changes will help build an economy that lifts everyone up, not just the wealthy and well-connected. The NDP will continue to fight for a Canada that works for everyone and will make sure corporations and multinationals can’t steal the pensions their workers and retirees have earned.”

* * *

6 novembre 2017

METTONS FIN AU VOL DES PENSIONS

OTTAWA – Le porte-parole du NPD en matière de pensions, Scott Duvall, a présenté aujourd’hui son projet de loi d’initiative parlementaire visant à mettre fin au vol des pensions au Canada. À la suite du lancement de la campagne « Mettons fin au vol des pensions » en septembre, et de consultations auprès de travailleurs et d’intervenants d’un bout à l’autre du pays, M. Duvall a déposé son projet de loi pour protéger les pensions que les travailleurs et les retraités méritent.

« Les lois actuelles en matière de faillite au Canada ne protègent pas les pensions et les prestations des travailleurs. Les pensions auxquelles les travailleurs ont droit ne sont rien d’autre que des salaires qu’ils mettent de côté jusqu’à leur retraite; c’est aussi simple que cela. Il devrait être illégal de détourner, de retenir ou de saisir ces fonds. Voilà pourquoi nous demandons au gouvernement libéral de corriger ces lois afin d’empêcher les grandes entreprises de faire passer les actionnaires, les banques et les créanciers avant leurs employés lorsqu’elles demandent la protection de la loi sur les faillites, a déclaré M. Duvall. Depuis trop longtemps, les libéraux et les conservateurs font passer les initiés bien branchés – et les compagnies et multinationales qu’ils représentent – en premier, et demandent aux travailleurs canadiens de se contenter de moins. C’est inacceptable. »

Le NPD veut uniformiser les règles du jeu pour tous les Canadiens et soutenir la sécurité de la retraite en apportant des changements aux lois fédérales en matière de faillite, de sorte que les pensions et les prestations de santé de nos travailleurs reçoivent la même considération que les créanciers garantis. Actuellement, de grandes multinationales se servent des lois inadéquates du Canada en matière de faillite pour s’emparer de l’argent destiné aux pensions des travailleurs et le détourner afin de payer leurs créanciers garantis, qui sont souvent leur société mère.

« Les libéraux ont fait campagne en promettant d’améliorer la sécurité de la retraite pour les Canadiens. Cependant, ils ont refusé de corriger les règles qui permettent à des compagnies de faire main basse sur les fonds de pension des travailleurs. Les travailleurs ont honoré leurs obligations en matière de pension; les entreprises doivent en faire autant, a ajouté la porte-parole adjointe du NPD en matière de travail, Karine Trudel. Ces changements importants contribueront à bâtir une économie qui profite à tout le monde, pas seulement aux privilégiés et aux amis du pouvoir. Le NPD continuera de se battre pour un Canada qui fonctionne pour tout le monde, et s’assurera que les entreprises et les multinationales ne puissent pas voler les pensions que les travailleurs et les retraités méritent. »