DECISION TO END HOME DELIVERY OF MAIL A SHAM

FOR IMMEDIATE RELEASE

 

OTTAWA – An analysis of Canada Post’s finances has revealed that ending the home delivery of mail was completely unnecessary.

“Canada Post has been doing profitable business; ending home delivery of mail was an ideological decision, not a financial one. Today, we received unequivocal proof, after it was revealed that they made nearly $200 million in profits this past year,” said NPD Canada Post critic, Alexandre Boulerice (Rosemont—La Petite-Patrie).

As part of a vast overhaul of its services and organization, the Crown corporation increased the price of stamps, privatized post offices, cut back business hours and announced that it would cut 6,000 to 8,000 positions. To add to this, they ended home mail delivery for some 5 million Canadian citizens.

“With the Conservatives’ support, Canada Post management increased prices and cut services to citizens. Of course, the most vulnerable Canadians are taking the hit. The NDP is urging Stephen Harper to put away the axe and restore home delivery of mail,” added Boulerice.

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
27 mars 2015

LA FIN DE LA LIVRAISON À DOMICILE EST UNE FUMISTERIE

OTTAWA – Les résultats financiers de Postes Canada démontrent noir sur blanc que la fin de la livraison de courrier à domicile n’était pas une mesure nécessaire.

« Postes Canada est une société rentable et la fin de la livraison du courrier est une décision idéologique et non financière. Nous en avons la preuve flagrante aujourd’hui avec un profit net de près de 200 millions de dollars au cours de la dernière année », s’est insurgé le porte-parole du NPD pour Postes Canada, Alexandre Boulerice (Rosemont—La Petite-Patrie).

Dans le cadre d’une vaste réorganisation, la société d’État a augmenté le prix du timbre, privatisé des bureaux de poste, réduit les heures d’ouverture en plus d’annoncer l’abolition de 6000 à 8000 postes et la fin du courrier à domicile pour quelque cinq millions de citadins.

« Sous l’œil complice des conservateurs, la direction de Postes Canada a augmenté les prix et coupé les services aux citoyens. Et ce sont les gens les plus vulnérables qui écopent. Le NPD demande à Stephen Harper de ranger sa hache et de rétablir la livraison à domicile», a ajouté M. Boulerice.