CONSERVATIVES UNDERMINING PUBLIC HEATLH CARE

[See the New Democrat's report on solutions for improving Health Care.]

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – With the 2004 Health Care Accord set to expire in one week, New Democrats are pressing the Conservative government to show leadership and work with provinces and territories to improve our public health care system.

“The new funding formula that the Conservatives unilaterally adopted two years ago is threatening one of the most prized public services for Canadians,” said Health critic Libby Davies (Vancouver – East).

Instead of negotiating a new Health Accord, Conservatives are downloading heath care costs onto the provinces and turning their backs on a system that Canadians have relied on for generations. As a result, we will see increased disparities across the country—longer wait times, reduced-front-line services, and lack of access to home and long term care.

“This is simply unacceptable. The government has a responsibility to ensure quality health care for all of its citizens,” added Deputy critic Dany Morin (Chicoutimi – Le Fjord).

 

***

 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 24 mars 2014

LES CONSERVATEURS SAPENT LE SYSTÈME DE SANTÉ PUBLIC

OTTAWA – Le Nouveau Parti démocratique presse le gouvernement conservateur de renouveler l’Accord sur les soins de santé de 2004 - qui vient à échéance dans une semaine - et à faire preuve de leadership en travaillant avec les provinces et les territoires afin d’améliorer notre système de soins de santé public.

« La nouvelle formule de financement que les conservateurs ont adoptée de façon unilatérale il y a deux ans menace l’un des services publics les plus précieux pour les Canadiens», a déclaré la porte-parole en matière de santé, Libby Davies (Vancouver – Est). 

Or il n’y a pas de nouvel accord sur la santé. À la place d’une entente, les conservateurs ont choisi de transférer les coûts des soins de santé aux provinces et de tourner le dos au système de soins de santé sur lequel les Canadiens comptent depuis des générations. Par conséquent, nous verrons une augmentation des inégalités au pays – la hausse des temps d’attente, la réduction des services de première ligne et un manque d’accès aux soins à domicile et de longue durée.

« C’est tout simplement inacceptable. Le gouvernement a un rôle à jouer afin d’assurer des soins de santé de qualité à chaque citoyen », a ajouté le porte-parole adjoint en matière de santé, Dany Morin (Chicoutimi – Le Fjord).