CONSERVATIVES RISK DELAYING NEW LAW TO FIGHT VOTE FRAUD UNTIL AFTER NEXT ELECTION

CONSERVATIVES RISK DELAYING NEW LAW TO FIGHT VOTE FRAUD UNTIL AFTER NEXT ELECTION

TORONTO--Prime Minister Stephen Harper’s announcement he will shut down the House of Commons until at least October is going to delay a new Elections Bill to fight vote fraud even further – likely until after the next election.

As a result, Canadians will likely go to the polls again with a weaker Elections Act that makes it that much harder for the Chief Electoral Officer to track down election dirty tricks.

“Mired in Senate scandals, Stephen Harper’s out-of-gas government hopes that shutting down Parliament will allow him to hide from Canadians – and evade the effective questioning by Official Opposition leader Tom Mulcair,” said Craig Scott, NDP critic for Parliamentary and Democratic Reform.

“For years the Chief Electoral Officer has asked for clear and specific changes to the Elections Act that will improve elections and bolster Elections Canada’s ability to track down fraud and wrongdoing. Unfortunately, Conservatives have failed to act, and now are delaying progress further by shutting down the House of Commons.”

The Chief Electoral Officer has previously stated that unless legislation is adopted by early 2014, Elections Canada will not be able to implement any new rules before the 2015 general election.

Scott pledged the NDP will keep up the pressure for more transparency and accountability from Stephen Harper’s Conservatives. “The NDP’s message to the new minister, Pierre Poilievre, is clear – Conservatives can run from accountability, but they cannot hide.”

For more information, please contact :

Jordan Reid, Media Logistics Assistant, 613-297-8972 or Jordan.Reid@parl.gc.ca

***

21 août 2013

LES CONSERVATEURS RISQUENT DE REPOUSSER AUX CALENDES GRECQUES L’ADOPTION D’UNE LOI CONTRE LA FRAUDE ÉLECTORALE

La décision du premier ministre Stephen Harper de paralyser la Chambre des communes jusqu’en octobre repoussera l’adoption d’un projet de loi contre la fraude électorale – probablement jusqu’après les prochaines élections de 2015.

En conséquence, les Canadiens iront voter, une fois de plus, avec une loi électorale faible, qui complique la vie du directeur général des élections et l’empêche de repérer efficacement les cas de fraude.

« Le gouvernement de Stephen Harper est empêtré dans le scandale du Sénat jusqu’au cou et n’a visiblement plus rien à donner. Et il espère qu’en fermant le Parlement, ça lui permettra de se cacher de l’opposition et des Canadiens », a dénoncé le porte-parole du NPD en matière de réforme démocratique et parlementaire, Craig Scott (Toronto–Danforth).

« Depuis des années, le directeur général des élections demande que des changements spécifiques soient apportés à la Loi électorale afin d’améliorer le processus électoral et d’aider Élections Canada à repérer plus facilement les cas de fraude. Malheureusement, les conservateurs n’ont rien fait. Pire encore : ils retardent le processus en mettant le cadenas à la porte de la Chambre des communes. »

Puisque Stephen Harper n’a pas fait adopter les changements à la dernière session et qu’il a maintenant décidé de proroger le Parlement, l’adoption de ce projet de loi de réforme démocratique sera repoussée de telle sorte que les prochaines élections ne pourront se dérouler sous les nouveaux règlements. Le directeur général des élections a déjà indiqué que, si la loi n’était pas adoptée avant le début de 2014, Élections Canada ne serait pas en mesure de mettre en œuvre les nouveaux règlements avant les élections générales de 2015.

Craig Scott a indiqué que le NPD s’engageait à continuer à mettre de la pression pour obtenir plus de transparence et plus de responsabilités de la part des conservateurs de Stephen Harper. « Le message du NPD au nouveau ministre Pierre Poilievre ne peut être plus clair : les conservateurs peuvent toujours courir, mais ils ne peuvent pas se cacher. »

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Jordan Reid, adjointe de logistique médiatique, 613-297-8972 ou Jordan.Reid@parl.gc.ca