Conservatives kill NDP transparency bill

CONSERVATIVES KILL NDP TRANSPARENCY BILL

OTTAWA – While the Conservatives promised Canadians greater transparency, their vote to kill an NDP bill designed to strengthen the Parliamentary Budget Office (PBO) shows they have no interest in being truly accountable to taxpayers.

“The Conservatives rode into Ottawa in 2006 on a pledge of openness and responsibility but everything they have done since gaining power has been the exact opposite,” said Mulcair. “This bill would have allowed for a non-partisan, independent PBO, truly accountable to Canadian taxpayers.”

Mulcair’s Bill C-476, the Parliamentary Budget Officer Act, would have made the PBO an independent officer of parliament with access to any information necessary for a complete analysis of government spending. The Conservatives who recently lost track of $3.1 billion, have repeatedly refused to provide the PBO with financial data. MP Brent Rathgeber, who left the Conservative caucus due to frustrations about their lack of commitment to transparency, supported this bill. Mulcair’s Bill also enjoyed support from wide range of organizations from civil society.

“Instead of taking steps to help the PBO do his job, the Conservatives tried to obstruct him at every turn,” said Mulcair. “This vote that essentially weakens parliamentarians’ ability to serve Canadians is especially galling considering that every month there is a new Conservative scandal. Canadians deserve better.”

For more information, please contact:

George Smith, Executive & Media Assistant to the Leader, 613-323-7974 or George.Smith@parl.gc.ca

***

LES CONSERVATEURS REJETTENT LE PROJET DE LOI DU NPD SUR LA TRANSPARENCE

OTTAWA – Les conservateurs ont eu beau promettre aux Canadiens plus de transparence, ils ont tout de même voté contre un projet de loi du NPD qui visait à renforcer le poste de directeur parlementaire du budget (DPB), ce qui prouve qu’ils préféreraient ne pas avoir à rendre de comptes aux contribuables.

« En 2006, les conservateurs ont fait campagne en promettant un gouvernement transparent et responsable. Mais depuis qu’ils sont au pouvoir, tout ce qu’ils font va exactement dans le sens contraire, a déploré le chef du NPD, Thomas Mulcair. Ce projet de loi aurait permis de mettre en place un DPB non partisan, totalement indépendant et entièrement redevable aux contribuables canadiens. »

Le projet de loi de Thomas Mulcair, le projet de loi C-476, intitulé Loi sur le directeur parlementaire du budget, aurait fait du DPB un agent du Parlement indépendant ayant accès aux renseignements nécessaires pour mener son analyse des dépenses gouvernementales. Les conservateurs, qui ont récemment perdu la trace de 3,1 milliards de dollars, s’entêtent à refuser au DPB les données financières dont il a besoin. Le député Brent Rathgeber, qui a claqué la porte du caucus conservateur en raison de leur manque d’engagement envers la transparence, a appuyé ce projet de loi. Le projet de loi de M. Mulcair a également recueilli les appuis de plusieurs organisations de la société civile.

« Plutôt que de prendre des mesures pour aider le DPB à faire son travail, les conservateurs lui mettent des bâtons dans les roues dès qu’ils le peuvent, a dénoncé Thomas Mulcair. Le résultat de ce vote vient affaiblir la capacité des parlementaires à servir les Canadiens. C’est choquant, surtout alors qu’un nouveau scandale vient éclabousser les conservateurs chaque mois. Les Canadiens méritent mieux. »

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

George Smith, adjoint exécutif et médiatique du chef, 613-323-7974 ou George.Smith@parl.gc.ca