CONSERVATIVES FAIL CANADIAN STEEL WORKERS, RETIREES

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – The NDP blasted the federal Conservatives today for leaving former Stelco workers and retirees – as well as their families and communities – unprotected in the wake of US Steel Canada filing for bankruptcy protection.

“The Conservatives have failed to stand up for workers and communities in the wake of the foreign takeover of Stelco,” said NDP Leader Tom Mulcair. “The Conservatives haven’t held the company to account to maintain employment. And now, over 2200 more jobs are in jeopardy.”

New Democrats have long called for changes to the Investment Canada Act to ensure promises made by foreign buyers are made public and are strictly enforced. US Steel Canada has repeatedly locked out workers and cut jobs since the 2007 takeover of Stelco.

“Our hearts go out to the thousands of families in Hamilton and Nanticoke impacted by this bankruptcy,” said Mulcair. “For years the NDP has been calling for bankruptcy protection for workers’ pensions. But the Conservatives, like the Liberals before them, have refused to listen. Now 9,000 retirees are facing potentially devastating financial situations.”

 

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
17 septembre 2014

LES CONSERVATEURS LAISSENT TOMBER LES TRAVAILLEURS ET LES RETRAITÉS DE L’INDUSTRIE DE L’ACIER

OTTAWA – Le dépôt de la demande de l’entreprise US Steel Canada de se placer sous la protection de la Loi sur la faillite amène le NPD à critiquer sévèrement l’incapacité des conservateurs fédéraux à protéger les anciens travailleurs et les retraités de Stelco.

« Les conservateurs ont été incapables de défendre les intérêts des travailleurs et de leurs collectivités à la suite de la prise de contrôle de Stelco par des intérêts étrangers, a déclaré le chef du NPD, Thomas Mulcair. Les conservateurs n’ont pas obligé l’entreprise à respecter sa promesse de maintenir ses effectifs. Plus de 2 200 emplois sont maintenant menacés. »

Les néo-démocrates exigent depuis longtemps que des modifications soient apportées à la Loi sur Investissement Canada, afin que les engagements pris par les entreprises étrangères qui investissent au pays soient divulgués et appliqués à la lettre. Depuis son acquisition de Stelco en 2007, US Steel Canada a plusieurs fois supprimé des postes et mis ses employés en lock-out.

« Nous sommes de tout cœur avec les milliers de familles d’Hamilton et de Nanticoke qui sont touchées par cette faillite, a déclaré M. Mulcair.  Depuis plusieurs années, le NPD souhaite que des mesures soient adoptées afin de protéger les pensions des travailleurs en cas de faillite de leur employeur. Mais les conservateurs, comme les libéraux avant eux, ne veulent rien savoir. À cause de cette faillite, 9 000 retraités risquent de se retrouver dans une situation financière très difficile. »