CONSERVATIVES DEFEAT BILL AIMED AT INCREASING ACCOUNTABILITY OF GOVERNMENT

FOR IMMEDIATE RELEASE 

MP Pat Martin (Winnipeg Centre) made the following statement after his bill to make improvements to the Access to Information Act was defeated:

“The Harper Conservatives have proven once again how hollow their promises really are. They rode into government on the high horse of their accountability and transparency rhetoric, only to abandon such commitments after seizing power.

“My bill was drafted based on recommendations the Conservatives made in 2006. Now they have the audacity to turn around and vote against what they themselves had once preached. Instead of transparency and accountability, the Conservatives have spent the past eight years repeating the pattern of corruption and waste that we saw when the Liberals were in power.

“The fact that Conservative MPs Michael Chong and John Williamson had to break rank with the leadership of their own party, in order to fulfill promises they made to their constituents, shows us just how out of touch Stephen Harper is with the expectations of voters.

“Canadians deserve better.”

 

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
7 mai 2014

LES CONSERVATEURS VOTENT CONTRE LA TRANSPARENCE

Le député néo-démocrate Pat Martin (Winnipeg Centre) a émis la déclaration suivante à la suite du rejet de son projet de loi visant à améliorer la Loi sur l'accès à l'information :

« Les conservateurs de Stephen Harper ont, une fois de plus, démontré à quel point leurs promesses sont creuses. Pour être élus, ils ont adopté un discours prônant la transparence et la reddition de comptes, pour ensuite abandonner leurs engagements une fois au pouvoir.

Le contenu de mon projet de loi se fondait en partie sur certaines promesses que les conservateurs avaient faites lors de la campagne électorale de 2006. Ils ont donc eu l’audace de voter contre des mesures qu’ils ont eux-mêmes proposées. Au cours des huit dernières années, plutôt que d’être transparents et de rendre des comptes, les conservateurs ont démontré la même propension à la corruption et au gaspillage que les libéraux avaient lorsqu’ils étaient au pouvoir.

Mais encore, les députés conservateurs Michael Chong et John Williamson ont dû briser la ligne de parti pour pouvoir honorer les promesses qu’ils avaient faites à leurs électeurs. Cela démontre à quel point Stephen Harper est en décalage avec les attentes des citoyens.

Les Canadiens méritent mieux. »