CONSERVATIVES BACKTRACK ON RAIL SAFETY

NDP urges Raitt to start putting the safety of Canadians first

FOR IMMEDIATE RELEASE

TORONTO – New safety regulations announced by the Conservatives are a step back for rail safety according to Official Opposition New Democrats.

“Conservatives are now recklessly backtracking on emergency rules put in place last summer,” said NDP transport critic Olivia Chow (Trinity—Spadina). “They will allow trains with dangerous goods to be left unattended, are making no commitment to phase out the DOT-111 rail cars that contributed to the Lac-Mégantic tragedy and are failing to move forward on reviewing emergency braking systems.” 

A recent Canadian Press report based on internal government documents showed that after being lobbied by train companies, Conservatives retreated on their newly announced policy of always having trains carrying dangerous goods be staffed.

“These regulations were put in place in response to the tragic events in Lac-Mégantic – yet Conservatives quietly backtracked and hoped people wouldn’t notice,” added Chow. “Keeping citizens safe is a core responsibility of any government. Canadians deserve better.”

– 30 –

For more information, please contact:
Kiavash Najafi, Press Secretary, 613-852-6186 or kiavash.najafi@parl.gc.ca

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
13 janvier 2013

SÉCURITÉ FERROVIAIRE : LES CONSERVATEURS RECULENT

Le NPD exhorte Lisa Raitt à donner la priorité à la sécurité des Canadiens

TORONTO – Les nouveaux règlements de sécurité annoncés par les conservateurs constituent un pas en arrière pour la sécurité ferroviaire, affirme le NPD.

«Les conservateurs ont impitoyablement décidé de revenir sur les règles d’urgence mises en place l’été dernier, a affirmé Olivia Chow (Trinity—Spadina). Ils laissent finalement les trains transportant des matières dangereuses sans surveillance, ne s’engagent pas à retirer progressivement les wagons DOT-111 qui ont causé la tragédie de Lac-Mégantic et refusent d’aller de l’avant avec l’évaluation des systèmes de freinages d’urgence. »

Selon La Presse canadienne, qui s’est fondée sur des documents gouvernementaux internes, les conservateurs auraient, après avoir subi des pressions des sociétés ferroviaires, annulé la mise en place des nouvelles politiques annoncées l’été dernier selon lesquelles les trains transportant des matières dangereuses devaient être surveillés par du personnel.

« Ces règlements ont été mis en place à la suite des événements tragiques de Lac-Mégantic, a ajouté Mme Chow. Les conservateurs ont reculé, espérant que personne ne s’en rendrait compte. Assurer la sécurité des citoyens est une responsabilité centrale de tout gouvernement Les Canadiens méritent mieux. »

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Kiavash Najafi, attaché de presse, (613) 852-6186 ou kiavash.najafi@parl.gc.ca