Conservative Government must answer for data breaches: NDP

CONSERVATIVE GOVT MUST ANSWER FOR DATA BREACHES: NDP

OTTAWA –New Democrats are calling on the Conservatives to finally take the privacy of Canadians seriously and investigate the decade long data breaches from government departments.

“It’s been weeks since the Conservatives admitted that the federal government dropped the ball and allowed the release of private information for millions of Canadians – yet may questions still remain about how this happened,” said Privacy and Ethics critic Charlie Angus (Timmins – James Bay). “The Conservatives owe an explanation to Canadians and have an obligation to ensure that proper rules are put in place to protect the personal information of individuals.”

Last month, in a written response to Angus, the government admitted to more than a million breaches of personal data over the past decade, with little or no action being taken nor follow up done with the Office of the Privacy Commissioner. It remains unclear exactly how many Canadians were affected, nor is it known if any of the breached data was used for identity theft—a matter the NDP wants brought to Committee.

“As the Ethics and Privacy Committee will be studying identity theft in a couple of weeks, it just makes sense to add a meeting or two and get to the bottom on this breach,” said Digital Affairs critic Charmaine Borg (Terrebonne – Blainville). “This isn’t about blame. This problem has existed for over a decade with little action being taken. We need to ensure that Canadians understand what the problem is and whether the measures taken will be effective in solving this massive problem.”

The NDP plans to present their motion next week, with the study into identity theft starting in a few weeks.

For more information, please contact:

Jesse Brady, Press Secretary, 613-720-6400 or jesse.brady@parl.gc.ca

***

LES CONSERVATEURS DOIVENT JUSTIFIER LEURS MANQUEMENTS QUANT À LA PROTECTION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

OTTAWA – Le NPD demande aux conservateurs de finalement prendre au sérieux les atteintes à la protection des données et de lancer une enquête sur les cas d’atteintes de la dernière décennie dans de nombreux ministères fédéraux.

« Cela fait des semaines que les conservateurs ont admis que le gouvernement fédéral n’avait pas été capable de protéger les données de millions de Canadiens. Or, il y a encore beaucoup de questions qui sont sans réponse pour savoir ce qui s’est réellement passé, a dit le porte-parole en matière de vie privée et d’éthique, Charlie Angus (Timmins – Baie James). Les conservateurs doivent donner une explication aux Canadiens et ils ont le devoir de garantir que les règles appropriées seront mises en place afin de protéger les renseignements personnels des individus. »

Le mois dernier, dans une réponse écrite à M. Angus, le gouvernement a admis qu’il y avait eu plus d’un million d’atteintes aux renseignements personnels des Canadiens sans que le gouvernement ne réagisse vraiment et sans qu’il ne le rapporte au Commissariat à la protection de la vie privée. Nous ne savons toujours pas combien de milliers de Canadiens ont été touchés ou si ces renseignements ont été utilisés pour faire des vols d’identité – un enjeu que le NPD veut présenter en comité.

« Puisque le Comité de la protection des renseignements personnels et de l’éthique va étudier le problème du vol d’identité dans quelques semaines, il serait tout simplement logique d’ajouter une réunion ou deux à celles prévues, afin d'étudier ce qui s’est réellement passé, a dit le porte-parole en matière d’affaires numériques, Charmaine Borg (Terrebonne – Blainville). L’objectif n’est pas d’imputer la faute, mais de garantir que des mesures soient prises pour résoudre ce problème qui existe depuis plus d’une décennie. Nous devons nous assurer que les Canadiens comprennent le problème et que les mesures prises seront efficaces. »

Mme Borg prévoit déposer sa motion la semaine prochaine, car l’étude sur le vol d’identité débutera dans quelques semaines.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Jesse Brady, Attaché de presse, 613-720-6400 ou jesse.brady@parl.gc.ca