Canadian women working for free for the rest of the year

Sheila Malcolmson, NDP Critic for the Status of Women, made the following statement: 

"As of tomorrow, women in Canada will be effectively working for free for the rest of the year.

Even in 2017, Canadian women are still making 74 cents to every dollar Canadian men earn. If that gap were spread out over a calendar year, then, beginning Friday, September 22, women would go the rest of the year without any income at all.

That same "no-pay" date already passed for women of colour, even earlier for women with disabilities, and Indigenous women have been effectively working for free since June 4th.

Women shouldn’t have to wait for equality and yet, it has been thirteen years since the Pay Equity Task Force recommended the immediate implementation of pay equity legislation.

But the Trudeau government says it won`t legislate equal pay for work of equal value until closer to the next election.

So still we wait.

What will it take for the Liberal government to finally take action and legislate pay equity? Would we have more luck if we convinced a white male American celebrity to make our case directly to the Prime Minister?"

* * * 

21 septembre 2017

LES FEMMES DU CANADA TRAVAILLERONT GRATUITEMENT POUR LE RESTE DE L’ANNÉE

Sheila Malcolmson, porte-parole du NPD en matière de condition féminine, a fait la déclaration suivante :

« À partir de demain, les femmes du Canada travailleront gratuitement, et ce, pour le reste de l’année.

Même en 2017, les Canadiennes gagnent encore 74 cents pour chaque dollar gagné par leurs concitoyens de sexe masculin. Si cet écart était réparti sur une année entière, à compter du vendredi 22 septembre, les femmes passeraient le reste de l’année à travailler sans gagner un sou.

Cette date est déjà dépassée pour les femmes de couleur, et elle est survenue encore plus tôt pour les femmes handicapées. Les femmes autochtones, quant à elle, travaillent gratuitement depuis le 4 juin.

Les femmes ne devraient pas avoir à attendre l’égalité. Et pourtant, cela fait déjà treize ans que le Groupe de travail sur l’équité salariale a recommandé la mise en œuvre immédiate d’une loi.

Toutefois, le gouvernement Trudeau a dit qu’il n’allait pas légiférer pour imposer un salaire égal pour un travail de valeur égale avant une date plus proche de la prochaine élection.

Nous attendons encore.

Qu’est-ce qu’il va falloir pour que le gouvernement libéral décide enfin de passer à l’action et de légiférer pour appliquer l’équité salariale? Aurions-nous plus de chance en convainquant une vedette américaine blanche et de sexe masculin de plaider notre cause directement auprès du premier ministre? »