CANADA MUST HELP PREVENT A GENOCIDE IN THE CENTRAL AFRICAN REPUBLIC

FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – New Democrats are calling on the government of Canada to offer military support to the international peacekeeping mission in the Central African Republic.

“This month, the international community is remembering our collective failure to prevent the Rwandan genocide. Let’s not repeat the same mistakes in the Central African Republic,” said NDP Foreign Affairs critic Paul Dewar (Ottawa Centre). “Canada must be part of the effort to prevent another genocide in Africa.”

New Democrats are calling on the government to provide material, logistical, and diplomatic support to the UN mission, as well as the participation of Canadian military personnel under a UN mandate to protect civilians. The NDP made its announcement on the National Day of Remembrance and Action on Mass Atrocities.

The conflict in the Central African Republic, which has escalated following a coup last year, has displaced more than half a million people. Tens of thousands of people have been killed. The United Nations has warned of a high risk of genocide in the country.

“Before the deployment of the UN mission in September, Canada should also help the African Union and European Union forces engaged in security and civilian protection,” said NDP International Development critic Hélène Laverdière (Laurier--Sainte-Marie). “We must work with our international partners to help end the bloodshed in the Central African Republic.”

 

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
23 avril 2014

LE CANADA DOIT TOUT FAIRE POUR EMPÊCHER UN GÉNOCIDE EN RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

OTTAWA – Le NPD demande au gouvernement du Canada d’offrir son soutien militaire à la mission internationale de maintien de la paix en République centrafricaine.

« Ce mois-ci, la communauté internationale a commémoré le vingtième anniversaire du génocide rwandais, que nous avons collectivement été incapables de prévenir, a déclaré le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa Centre). Le Canada doit tout faire pour empêcher qu’un autre génocide se produise en Afrique. »

Le NPD demande au gouvernement de fournir un soutien matériel, logistique et diplomatique à la mission de l’ONU, et d’envoyer du personnel militaire pour protéger les civils en vertu d’un mandat de l’ONU. Le NPD a fait cette annonce dans le cadre de la Journée nationale de commémoration et d'action contre les atrocités de masse.

Le conflit en République centrafricaine, qui s’est aggravé à la suite du coup d’État de l’an dernier, a déjà fait plus d’un demi-million de déplacés et des dizaines de milliers de victimes. L’ONU a signalé que cette crise risquait de donner lieu à un génocide.

« Avant le déploiement de la mission de l’ONU en septembre, le Canada devrait également prêter main-forte aux forces de l’Union africaine et de l’Union européenne qui veillent à la protection des civils, a déclaré la porte-parole du NPD en matière de développement international, Hélène Laverdière (Laurier--Sainte-Marie). Nous devons collaborer avec nos partenaires internationaux afin de mettre fin aux violences en République centrafricaine.